Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abbaye de Laval-Dieu, actuellement église paroissiale Saint-Rémi

Dossier IA08001560 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Rémi
Appellations de Laval-Dieu
Destinations église paroissiale
Dénominations abbaye
Aire d'étude et canton Ardennes - Bogny-sur-Meuse
Adresse Commune : Monthermé
Lieu-dit : Laval-Dieu
Adresse : rue Remacle de Lissoir
Cadastre : 2013 AI 310

Le chœur, la tour du clocher et les deux derniers tiers de la nef de l'église abbatiale remontent à la première moitié du 12e siècle car l'église aurait été consacrée par l´archevêque de Reims Renaud de Martigné (1124-1138). Il n'y a aucune certitude quand à la présence de bras du transept bien qu'un arc brisé soit présent à la base du clocher, du côté nord. La nef fut reconstruite en 1641 mais périt à nouveau lors d´une invasion en 1696 (par la garnison de Maastricht) ; on reconstruisit alors une façade achevée en 1699 (date inscrite au-dessus de l'oculus). La grande baie d'axe a été percée à la fin du 13e siècle ou au début du 14e siècle. Les stucs des voûtes ont été réalisés en 1767 (date inscrite au sommet du grand arc). L'abbaye de Prémontrés de Laval-Dieu a été fondée en 1128 par l'archevêque de Reims Renaut et le comte de Rethel Witier, seigneur de Château-Regnault, qui fit appel à des religieux de Saint-Martin de Laon. Située dans une zone frontière, elle souffrit de cette situation jusqu´à la fin du 17e siècle. Déjà en partie remplacés au début du 20e siècle, le reste des bâtiments abbatiaux a été incendié en 1940 ; il n'en subsiste qu'une série d´arcades du cloître datées de 1718.

Période(s) Principale : 1ère moitié 12e siècle
Secondaire : 14e siècle
Secondaire : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Dates 1699, porte la date
1767, porte la date

L'église Notre-Dame est implantée en bord de la rivière Semoy, non loin de sa confluence avec la Meuse. Elle présente un plan allongé. La nef comporte un vaisseau unique dont l'étage est en grande partie occupé par la tribune d'orgue et des tribunes latérales. Une travée d'avant-choeur supporte la tour de clocher en charpente de plan carré. Le choeur se compose de deux travées rectangulaires et se termine par un chevet plat. La sacristie à deux corps est accolée au mur nord du clocher et de la nef. Le flanc sud de l'édifice est accosté de bâtiments à usage résidentiels bâtis au début du 20e siècle. La façade principale est élevée en brique avec chaînes d'angle et encadrement en pierre de taille de Dom-le-Mesnil ; le reste de l'édifice est bâti en moellon de schiste et les baies du choeur ainsi que les bandes lombardes sont en meulière (système présent à l'église de Vireux-Molhain) ; les baies et corniches postérieures à l'édifice primitif sont en pierre de Dom-le-Mesnil. Les faces intérieures des murs sont enduites et les voûtes sont stuquées. Le sol des deux travées du choeur sont couvertes d'un damier de marbre noir et rouge veiné. La nef est plafonnée et les autres parties sont couvertes de fausses voûtes d'ogives. Le flanc nord du choeur est percé de baies étroites à arc en plein-cintre sous des bandes lombardes, le mur du chevet par une vaste baie à remplage gothique (présence de bandes lombardes sur cette face également), le flanc nord de la nef par deux baies en plein-cintre (ayant recoupé d'autres plus anciennes). La façade principale se compose d'un portail à linteau droit encadré par deux pilastres à chapiteau pseudo-ionique supportant un entablement dorique et un fronton triangulaire, d'un vaste oculus au niveau et se termine par un pignon chantourné à niche centrale. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts d'un toit à longs pans, la sacristie de toits à longs pans à croupe et le toit du clocher qui débute par une flèche carrée se poursuit par un toit à l'impériale et se termine par une flèche polygonale.

Murs calcaire
schiste
meulière
brique
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements plafond
fausse voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
toit à l'impériale
flèche polygonale
croupe
États conservations bon état
Techniques vitrail
décor stuqué
peinture
Représentations ornement architectural colombe triangle
Précision représentations

Plafond en bois stuqué : décor stylisé avec rosaces comportant divers motifs (colombe, triangle divin, IHS...). Peinture : trompe-l'oeil architectural servant de niche pour statue.

Choeur de la première moitié du 12e siècle à bandes lombardes.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur
Protections classé MH, 1963/06/18
Précisions sur la protection

Eglise de Laval-Dieu, ruines de la maison canoniale attenantes à l'église, sol du jardin s'étendant jusqu'à la Semoy (cad. A 37, 2371p, 368p) : classement par arrêté du 18 juin 1963.

Annexes

  • 20130854280NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 7

    20130854281NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 7

Références documentaires

Bibliographie
  • Dictionnaire des églises de France. Volume 5 : Champagne, Flandre, Artois, Picardie. Paris : Robert Laffont, 1969. 144 p.

    p. 84
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 87
  • COLLIN, Hubert. Les églises rurales romanes du pays de Reims et des Ardennes. Les Cahiers d´Etudes Ardennaises, 1974, n°8, Charleville-Mézières, 158 p.

    p. 109
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 199
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    pp. 228-229
Périodiques
  • PELLERIN. Excursion dans la vallée de la Meuse, de Charleville à Givet. Almanach Matot-Braine, année 1875.

    p. 48
  • JADART, Henri. L´église de Laval-Dieu et ses boiseries sculptées, par l´abbé Bouillet. Revue historique ardennaise, 1899, tome VI.

    pp. 55-56
  • BOUILLET, A. Le retable de Ham-sur-Meuse . Revue historique ardennaise , 1903, tome X.

    pp. 330-331
  • POULIN, A. Les inscriptions de l´église abbatiale de Laval-Dieu. Almanach Matot-Braine, années 1926-1927.

    pp. 457-471
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : Laval-Dieu. L'automobilisme ardennais, janvier-février 1953, n°88.

    pp. 9-18
  • HERAUX, Jean. L´église de Laval-Dieu. Etudes ardennaises, avril 1955, n°1.

    pp. 31-32
  • COLLIN, Hubert. Le mobilier monastique des Ardennes. Etudes ardennaises, 1968, n°52 pp. 19-32.

    p. 22