Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Affinerie, haut fourneau, puis distillerie et féculerie, puis grange, actuellement exploitation agricole et logements

Dossier IA52070422 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

  • Aperçu de l'atelier de fabrication
    Aperçu de l'atelier de fabrication
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • hangar industriel
    • logement patronal
    • logement d'ouvriers
    • enclos
    • logement de contremaître
    • parc
Destinations grange, ferme, logement
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, hangar industriel, logement patronal, logement d'ouvriers, enclos, logement de contremaître, parc
Dénominations affinerie, haut fourneau, distillerie, féculerie
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Châteauvillain
Hydrographies Suize la
Adresse Commune : Leffonds
Lieu-dit : Rochevilliers
Cadastre : 1818 D 1112 à 1120 ; 1982 D 731 à 733

Usine métallurgique composée d'un haut fourneau et d'une affinerie signalée en 1731 alors qu'elle appartient au grand prieur de Champagne. En 1818, elle produit 600 tonnes de fonte et 150 tonnes de fer nécessitant 1800 tonnes de minerai et 975 tonnes de charbon de bois. Guignet, qui a acquis l'usine en 1807, demande d'y installer un martinet en 1820. En 1837, l'usine produit 1000 tonnes de fonte et 200 tonnes de fer. Le haut fourneau et l'affinerie sont supprimés en 1863, et une distillerie fonctionne en 1869, avec une féculerie. L'établissement désaffecté sert de grange en 1989, lors de l'enquête initiale. En 2013 (complément d'enquête), le site apparaît converti en exploitation agricole et habitations (logement d'ouvriers D restauré pour cet usage). 1818 : 11 ouvriers internes, 23 minerons, 49 forestiers, 35 voituriers.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle

Site industriel desservi par voie particulière. En 2013, la partie résidentielle est très entretenue : logement patronal (G) prestigieux et logement d'ouvriers (D) ; les autres bâtiments sont abandonnés, voire en ruine.

Murs pierre
enduit
moellon
Toit tuile plate, tuile mécanique, ardoise, tôle ondulée, ciment amiante en couverture
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
appentis
croupe
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
Typologies arc plein-cintre, oculus, rectangulaire, arc segmentaire
États conservations établissement industriel désaffecté, inégal suivant les parties, menacé, envahi par la végétation
Représentations fleur de lys
Précision représentations

Toitures en tuiles avec fleur de lys.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Marne : 145M 22. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. Féculeries. 1869.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 145M 22
  • AD Haute-Marne : 3P 1902. Leffonds. Matrices cadastrales.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 3P 1902
  • AD Haute-Marne : 130S 124. Leffonds. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 124
Bibliographie
  • BEGUINOT, Pierre. Une grande industrie haut-marnaise disparue : la production de la fonte et du fer. Chaumont, 1979. 293 [263] pages.

    p. 176