Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Affinerie, puis tréfilerie, puis entrepôt agricole, actuellement maison

Dossier IA10000287 inclus dans Généralités réalisé en 1998

Fiche

  • Dépendances vues depuis l'est
    Dépendances vues depuis l'est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • logement patronal
    • logement d'ouvriers
    • colombier
    • écurie

Dossiers de synthèse

Destinations entrepôt agricole, maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, logement patronal, logement d'ouvriers, colombier, écurie
Dénominations affinerie, tréfilerie
Aire d'étude et canton Aube - Bar-sur-Aube
Hydrographies Aujon canal de l'
Adresse Commune : Longchamp-sur-Aujon
Lieu-dit : la Forge du Haut
Cadastre : A 59, 60 ; 1988 ZA 5, 10, 11, 18

La forge du haut, construite par les moines de Clairvaux au 18e siècle, fut rachetée par Quillard en 1771 et par Harlé en 1815. Au milieu du 19e siècle, cette affinerie consiste en deux feux au charbon de bois, auxquels il est alors autorisé d'ajouter deux hauts fourneaux dont il ne subsiste rien. Sous le Second Empire, ce site est transformé en tréfilerie et les bâtiments semblent en avoir été affectés. Propriété de la famille Delassus, cette tréfilerie maintient son activité jusque vers 1960. En 1998 (enquête initiale), les bâtiments servent de remises agricoles. En 2013 (complément d'enquête), le site est converti en maison d'habitation. Pas de modification de l'ensemble.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

Logement patronal à un étage carré dont la façade antérieure donne sur un vaste parc. Derrière ce logement est implantée la forge proprement dite, dont les bâtiments sont organisés autour d'une cour. L'affinerie, en rez-de-chaussée, élevée en moellons et couverte d'un toit à longs pans en tuiles mécaniques, est située au sud ; ce bâtiment, ainsi que les logements d'ouvriers à l'ouest semblent avoir été les plus directement concernés par la production industrielle, le reste des édifices ayant plutôt la fonction de dépendances domestique ou agricole de la maison de maître.

Murs calcaire
moellon
Toit tuile plate, tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
toit en pavillon
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube : 3P 2298. Matrices cadastrales. Longchamp-sur-Aujon, propriétés bâties. 1911-1967.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 2298
  • AD Aube : 3P 6115. Cadastre. Longchamp-sur-Aujon, section A. [S.d.].

    Section A Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 6115
  • AD Aube : S 830. Service hydraulique. Usines à fer.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : S 830
Périodiques
  • FOSSIER, Robert. L'activité métallurgique d'une abbaye cistercienne : Clairvaux. Revue d'histoire de la sidérurgie, 1961 (1er trim.), tome 2, p. 7-13.

    p. 10