Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne église paroissiale Saint-Remi

Dossier IA51060084 réalisé en 2015

Fiche

La construction de l’église primitive remonte au 12e siècle. À la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle, le transept et le chœur sont reconstruits.

D’après l’enquête diocésaine de 1773, le transept présente des problèmes de solidité au niveau de la tour-clocher couvrant la croisée. Celle-ci est alors démolie et remplacée par une nouvelle tour que Chalette qualifie de « tronquée ». Elle est à son tour détruite entre 1840 et 1843 et remplacée par un clocher en bois de 9 mètres de haut couvert d’ardoise. En 1802, un violent ouragan endommage les voûtes du chœur et du transept et une partie des murs, ainsi que les autels entraînant la suspension provisoire du culte. L’architecte départemental Poterlet est envoyé sur les lieux pour constater les dégâts et envisager des travaux de réfection. En 1873, les couvertures sont reprises. La sacristie est construite entre 1885 et 1887.

Lors de la première guerre mondiale, l’église est en partie détruite par les bombardements. Le 15 avril 1920, Gaston Perrin, architecte à Saint-Mihiel (Meuse), expertise les dégâts et estime l’indemnité de dommages de guerre à 199 597,37 F : « Eglise construite en moellons sur 1m00 de hauteur avec enduit en ciment romain. Le reste en craie, contreforts en briques ancrages en fer autour du chœur, sol dallé en pierre de taille chœur dallé en céramique, plafond en bois, vitraux sous plomb dont 2 de valeurs, couverture en ardoises sur charpente en chêne, clocher en charpente et volige entièrement couvert en ardoises avec cloche de bronze de 300 kilogrammes, à l’intérieur existaient une chaire à prêcher, un maître-autel, un appui de communion et 2 chapelles. Derrière le maître-autel, une sacristie existait à l’extérieur, elle était construite en briques et couverte en ardoises. L’ancien cimetière entourant l’église était clos partie en murs de craie et partie en maillage avec porte à claire voie en face de l’entrée de l’église.» L’affaire n’a pas de suite.

Le 19 juillet 1921, les conseillers municipaux chargent le maire, Félicien Buiron, de déposer un nouveau dossier de dommages de guerre. Le 26 juillet suivant, Maurice Montandon, architecte installé à Mourmelon-le-Grand, dresse les plans et devis de reconstruction de l’église en réutilisant les parties encore debout, restituant l’édifie dans son aspect d’avant-guerre, pour un montant de 294 400 F. Puis, le 27 novembre, l’architecte est agréé par délibération du conseil municipal pour « diriger et exécuter les travaux de reconstruction des bâtiments communaux », décision approuvée le 31 décembre par le service départemental du contrôle des sociétés coopératives de reconstruction. Mais rien ne sepasse, l’architecte se consacrant aux autres édifices, en particulier la mairie-école. Finalement, en 1924, il est décidé d'élever l'église sur un autre emplacement.

Vocables Saint-Remi
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
Adresse Commune : Vaudesincourt
Cadastre : 2014 AA 57

La nef de l’église remontait au 12e siècle. Le transept et le chœur avaient été rebâtis à la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle. Le clocher, en mauvais état, fut reconstruit en 1773, puis de nouveau rebâti en charpente entre 1840 et 1843. A la même époque, les voûtes d'ogives en mauvais état du transept et du chœur furent remplacées par un lambris de couvrement. En 1873, des travaux de réfection des couvertures sont effectués et en 1887 une sacristie est ajoutée. Lors de la première guerre mondiale, l’église est en grande partie détruite par les bombardements. En 1921, Maurice Montendon présente un projet de restitution à l'identique qui est abandonné en 1924 au profit d'un nouveau site.

Période(s) Principale : 12e siècle , daté par travaux historiques , (détruit)
Principale : limite 15e siècle 16e siècle , daté par travaux historiques , (détruit)
Secondaire : 19e siècle , daté par source , (détruit)
Auteur(s) Auteur : Montandon Maurice,
Maurice Montandon

Architecte à Mourmelon-le-Grand. Travaille à la reconstruction des églises autour de Reims après la Grande Guerre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Eglise en croix latine dont la nef présentait primitivement trois vaisseaux, comme en témoignaient les grandes arcades murées. Elle était construite en craie sur un soubassement en moellon et son clocher était en charpente recouvert d'ardoises. Un lambris recouvrait l'ensemble des vaisseaux, en remplacement de voûtes d'ogives dans le chœur et le transept.

Murs calcaire moellon
calcaire pierre de taille
bois pan de bois
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans croupe polygonale
États conservations détruit
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série G : G 283. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Bétheniville. (1534-1788).

    Archives départementales de la Marne, Reims : G 283
  • Archives départementales de la Marne, Reims. Série J : 7 J 19. Fonds de l'Archevêché de Reims. Visites pastorales. Pouillé rédigé par Mgr Pechenard lors des visites pastorales de Mgr Langénieux (1877-1897).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 19
  • AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 25
  • AD Marne. Série 2 O : 2 O 4635. Vaudesincourt – Église : reconstruction du clocher (1843) ; d’une sacristie (1886) ; projet de reconstruction (1930). (An XI – 1930).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 4635
  • AD Marne. Série V : 48 V 2. Inventaire du mobilier des églises dressé par les conseils de fabrique. (1905).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 48 V 2
  • AC Vaudesincourt. Sans cote. Dossier de travaux. 20e siècle.

    AC Vaudesincourt : sans cote
Documents figurés
  • Vaudesincourt (Marne). Reconstruction de l'église totalement détruite par faits de guerre / Maurice Montandon. 26 juillet 1921. 1 tirage de plan ; 50,5 x 52 cm (AC Vaudesincourt).

    AC Vaudesincourt
  • L'église de Vaudesincourt (Champagne), 1857 / H. Durand del, Eugène Cicéri lith. 1 est. : en noir. Tiré de : TAYLOR, NODIER. Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France. 1857. Reproduction J. Philippot, 1994 (BM Carnegie, Reims. Réserve CHGG54-55).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : Réserve CHGG54-55
Bibliographie
  • JADART, Henri. Inventaire sommaire des églises rurales de l'arrondissement de Reims au point de vue de l'art et de l'histoire. Paris : Typographie Plon-Nourrit et Cie. 1906. 28 p.

  • TAYLOR, Isidore (dir.). Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France. Champagne. CAILLEUX, Alphonse de, NODIER, Charles-Emmanuel. Paris : A. F. Lemaitre, 1872. 2 volumes.

  • Vaudesincourt. Travaux de l’académie nationale de Reims, n°102 - II, 1896-1897.

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Ducouret Bernard