Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ardoisière de l'Espérance

Dossier IA08000458 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • bureau
    • excavation
Appellations ardoisière de l'Espérance
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, excavation
Dénominations ardoisière
Aire d'étude et canton Ardennes - Revin
Adresse Commune : Haybes
Adresse : chemin de l' Espérance
Cadastre : 1982 AD 137, 287, 356, 417, 421, 422, 425, 431, 433, 443

L'ardoisière de l'Espérance est connue pour être la plus importante du bassin de Fumay et semble avoir commencé son activité au 19e siècle. Malgré les destructions de la Première Guerre mondiale, l'exploitation par la Société Anonyme des Ardoisières de l'Espérance reprend rapidement dès 1919. L'expansion du site à partir de 1925 et une forte exportation vers l'Angleterre n'empêcheront pas sa fermeture définitive en 1937.

Période(s) Principale : 19e siècle , (?)
Principale : 1ère moitié 20e siècle

Sur une large parcelle triangulaire le site comprend la carrière au nord dominant le cimetière communal, les bureaux au sud convertis en garage, haute construction sur deux étages carrés et ailes à pignon ; ils sont situés face aux anciens ateliers de fabrication qui s'étendent sur quatre travées. Les bâtiments sont en brique et moellon de schiste, essentage et toiture en ardoise.

Murs brique
schiste
enduit
essentage d'ardoise
moellon
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090801636NUCA : Collection particulière

    20090801938NUCA : Musée de l'Ardenne, Charleville-Mézières

    20090801637NUCA : Collection particulière

    20090801638NUCA : Collection particulière