Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ardoisière Saint Gilbert, actuellement maison

Dossier IA08000411 inclus dans Ensemble d'industrie extractive des ardoisières de Fumay réalisé en 2007

Fiche

Appellations Saint Gilbert
Destinations bureau, maison
Parties constituantes non étudiées bureau
Dénominations ardoisière
Aire d'étude et canton Ardennes - Revin
Adresse Commune : Fumay
Lieu-dit : Bois de la Chapelle
Adresse : R.N. 51
Cadastre : 1982 C 220

L'exploitation de l'ardoisière Saint-Gilbert débute en 1832 sous la volonté de Gilbert Lefort, juge de paix à Fumay. Les veines de l'ancienne ardoisière Saint-Gilbert traversent la route en direction de la frontière belge vers Oignies et jouxtent celles de l'ardoisière de l'Espérance. C'est au milieu du 19e siècle la seconde ardoisière du bassin. Les bureaux sont actuellement convertis en maison. Elle emploie 68 ouvriers en 1847 avec une production de 2000 tonnes annuelle.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , (?)

Le bâtiment des bureaux se présente sur un étage carré en moellon de schiste et chaînage calcaire.

Murs schiste
calcaire
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans brisés
Énergies énergie hydraulique
États conservations établissement industriel désaffecté, vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • VOISIN, Léon. Les ardoisières de l'Ardenne, Editions Terres Ardennaises, Charleville-Mézières, 1987.