Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale de l'Assomption

Autel, retable, bas-relief de sainte Beline

Dossier IM10008800 réalisé en 2003

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
Dénominations autel, retable
Numérotation artificielle 17
Appellations de sainte Beline
Aire d'étude et canton Aube - Bar-sur-Seine
Adresse Commune : Landreville
Emplacement dans l'édifice autel latéral sud

Une importante commande fut passée à Jean-Baptiste Bouchardon par le curé de la paroisse Joseph Michault et les marguilliers de Landreville. Alphonse Roserot mentionnait ce marché portant sur deux retables latéraux et des boiseries du choeur, daté 22 février 1716. Le document était alors conservé dans les archives communales, mais ne semble plus y figurer aujourd’hui. Toutefois, le texte en est connu par une copie conservée par M. Jean Mercier ; il fait une description de la demande : iconographie, matériaux et traitement de surface, coût de 1000 livres et entretien du sculpteur et de ses ouvriers durant les travaux. A cela, s’ajoutent les quittances des règlements de 1716, 1717 et 1718.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle , (?)
Principale : 1er quart 18e siècle , (?)
Dates 1716
Auteur(s) Auteur : Bouchardon Jean-Baptiste, sculpteur

Le retable architecturé de sainte Beline a été exécuté selon le dessin daté de1735 et signé Bouchardon, appartenant au musée d’art et d’histoire de Chaumont. Sainte Beline est une sainte locale petite paysanne de Landreville, selon la tradition, que le seigneur du lieu aurait décapité parce qu’elle refusait de répondre à ses avances. On ne connaît rien de plus sur cette sainte légendaire, si ce n’est qu’une chapelle lui était dédiée dès 1389 dans l’église paroissiale. La diffusion extrêmement limitée de son culte contraignit vraisemblablement Bouchardon à tout inventer pour la scène de son martyre, en l’absence de tradition iconographique. Il la représente agenouillée et en prière ; elle attend le coup fatal que doit lui infliger le seigneur Landric qui brandit son sabre ; La composition semble inspirée de l’iconographie, quant à elle très riche, d’Abraham et Isaac, sans que l’on puisse faire référence à un artiste précis. Il n’est pas jusqu’à l’ange descendant du ciel pour apporter la couronne et la palme du martyre dont le modèle ne puisse être cherché dans l’ange arrêtant le bras d’Abraham. L’arbre tronqué symbolise la jeunesse interrompue par la mort. Une note de réalisme est apportée par les deux vaches à droite du panneau, rappelant que Beline gardait le troupeau paternel lorsqu’elle fut assaillie par son bourreau. La scène sculptée en bas-relief sur bois, polychrome, s’inscrit entre deux colonnes cannelées à chapiteau corinthien, supportant un court entablement surmonté d’un fronton triangulaire. Les deux anges assis tenant une guirlande de fleurs ne figurent pas sur le projet, mais sont ajoutés dans le marché alors que les pots à feu et la croix y sont bien représentés. Ce même document indique la présence d’un autel orné d’un Agneau Pascal. Celui-ci n’existe plus sous le retable actuel.

Catégories menuiserie, sculpture, peinture
Matériaux chêne, taillé, peint, faux marbre
bois, peint, polychrome
Mesures h : 800.0
la : 360.0
pr : 120.0
h : 262.0
la : 142.0
Iconographies sainte Beline, martyre
États conservations écaillage
Précision état de conservation

Vermoulure.

Mgr Margat CAOA liste 1980 (bas-relief)

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1913/12/27
classé au titre objet, 1959/07/27
Précisions sur la protection

27/12/1913 : bas-relief

27/07/1959 : autel et retable

Références documentaires

Bibliographie
  • FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. Les retables de Jean-Baptiste Bouchardon. Réd. Marie-Agnès Sonrier ; photogr. Yamina Sabki ; Jacques Philippot. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne, Département de la Haute-Marne ; Lyon : Lieux Dits, 2005. 80 p. (Itinéraires du patrimoine ; 293).

    p.61-64 Service régional de l'inventaire de Champagne-Ardenne : IFG 7/293
  • RONOT, Henry. Jean-Baptiste Bouchardon architecte et sculpteur. Dijon : Faton, 2002.

(c) Ministère de la culture (c) Ministère de la culture ; (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Conseil général de l'Aube - Griot François - Decrock Bruno - Léclapart Carole
Carole Léclapart , né(e) Dominé (30/12/1967 - )

service régional de l'inventaire, documentaliste.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.