Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cathédrale Saint-Pierre-et-saint-Paul

Autel, tabernacle, retable

Dossier IM10004699 réalisé en 2003

Fiche

Voir

La cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul

Le mobilier

Si Victor Baltard est surtout connu comme l’architecte des halles de la ville de Paris, il fut aussi un grand créateur de mobilier religieux dont la chaire, le buffet d’orgue et le maître-autel de Saint-Eustache constituent ses œuvres les plus célèbres en la matière. A Troyes, c’est par son ami Pierre-Charles Simart, qui avait été chargé en 1838 d’une statue de la Vierge à l’Enfant pour la cathédrale, que l’architecte obtint en 1841 la commande de l’autel qui devait porter la sculpture. La liberté créative dont fit preuve Baltard ne fut apprécié ni par le conseil de fabrique ni par celui des Bâtiments civils. Il dut donc revoir son projet à deux reprises pour le rendre plus conforme à l’architecture de la chapelle d’axe de la cathédrale. L’ensemble est réalisé de 1843 à 1845, en marbre blanc de Carrare, à l’exception du tabernacle ajouté en 1853. L’œuvre ne présente pas pour autant la rigueur archéologique que Viollet-le-Duc adopta, quelques années plus tard, pour les autels des chapelles voisines, mais exploite le pittoresque du décor gothique, teinté de souvenirs italiens. La statue de Simart, également en marbre de Carrare et mesurant 1,60 m de haut, est sculptée dans un seul bloc à l'exception de la tête de l'Enfant, qui dût être faite dans une autre pièce de marbre à cause de la découverte d’un défaut à cet endroit. La Vierge mère présente son Fils bénissant debout devant elle, le protégeant tout en l'accompagnant. Cette œuvre est empreinte à la fois d'une douce tristesse et d'une rêverie propre aux romantiques, mais aussi d'une certaine sévérité inspirée de l'Antiquité la plus classique. Les chanoines avaient laissé toute latitude à Simart pour la statue. Ce dernier réalisa le modèle en terre en 1841 et l’œuvre achevée fut exposée au Louvre en mars 1845 avant d’être installée à Troyes en juillet.

Dénominations autel, tabernacle, retable
Numérotation artificielle 32
Appellations néo-gothique
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 1
Adresse Commune : Troyes
Adresse : place Saint-Pierre
Emplacement dans l'édifice choeur
chapelle d'axe
dite chapelle de la Vierge

D'après les dessins de Victor Baltard. Travaux achevés le 7 février 1845. Tabernacle taillé dans la masse du socle de la statue (1853).

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1845
Auteur(s) Auteur de la source figurée : Baltard Victor, sculpteur

Autel : marbre blanc uni (marbre de Carrare), à décor gravé. Tabernacle : marbre uni blanc ; porte : cuivre gravé sur âme de bois ; ferrure : laiton argenté. Intérieur doublé de satin crème capitonné (petits médaillons métalliques : fleurs, dorées), galon de passementerie. De part et d'autre de l'autel : colonnes torses indépendantes (marbre uni blanc, base circulaire, plateau hexagonal). Retable à 2 pans obliques encadrés de pinacles (2). Devant d'autel : 6 colonnettes engagées à chapiteaux corinthiens.

Catégories marbrerie
Matériaux marbre uni
Précision dimensions

h = 440 ; la = 415 ; pr = 310.

Iconographies ornement végétal
Précision représentations

Autel : feuilles de lierre stylisées, médaillons à feuilles trilobées, frises végétales en alternance. Tabernacle : ferrure végétale, médaillons floraux.

États conservations manque
Précision état de conservation

Autel et retable en bon état. Couvercle et ornements (médaillons floraux) du tabernacle manquants.

Existence attestée de photographie ancienne.

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1982/05/06

Références documentaires

Bibliographie
  • DUCOURET, Bernard, BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne (Inventaire général) ; Lyon : Lieux Dits, 2013 (Images du patrimoine ; 279).

    p. 52