Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Brasserie des Ardennes, actuellement maison

Dossier IA08000351 réalisé en 2007

Fiche

Appellations Brasserie des Ardennes
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, logement patronal, conciergerie, chai
Dénominations brasserie
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 3
Adresse Commune : Charleville-Mézières
Adresse : 6 rue d' Aubilly
Cadastre : 2009 XA 133

L´ensemble des bâtiments a dû être édifié dans la première moitié du 17e siècle lors de l´aménagement du quartier de la place Ducale qui n´est distante que de quelques dizaines de mètres. Ces constructions semblent avoir été converties en brasserie au début du 20e siècle par Henri Masse, maître brasseur toujours en activité en 1936 date à laquelle il accueille un dépôt des bières de la brasserie du Coq Ardennais (Vireux-Walleyrand) appartenant A. Eblin. Un petit atelier situé dans la cour est élevé au début du 20e siècle par M. Masse. La date d´arrêt de la production n´est pas connue mais il est probable que l´activité se soit convertie en simple dépôt dans les années 60. Actuellement, le site est reconverti en habitation.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

Quatre bâtiments enserrent une cour carrée accessible depuis la rue d´Aubilly par un porche passant sous la maison de maître parallèle à la rue. Cette dernière, à l´ouest, développe une façade sur rue à encadrements et modénature en pierre de taille calcaire et remplissage en brique et une façade sur cour entièrement en moellon calcaire. Un étage carré et un étage de comble sont couronnés par une charpente en bois à longs pans couverte d´ardoise. Les anciens bureaux, au sud, ainsi que l´atelier de production, à l´est, sont bâtis sur le même modèle excepté pour leurs façades qui sont uniquement en moellons calcaires. La brasserie comporte trois grands celliers sous son rez-de-chaussée. Un petit bâtiment, au nord, construit en pan de bois et remplissage en briques avec un toit en appentis couvert d´ardoise a été ajouté plus tard contre la muraille qui clôturait auparavant la cour.

Murs brique
calcaire
bois
moellon
pan de bois
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
appentis
Escaliers escalier intérieur, escalier en équerre, en charpente
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté, restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • DARDART G. . La bière à Charleville. Charleville-Mézières magazine. N° 83. octobre 2004. pp. 18-19.

    p. 18-19