Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-François-d'Assise

Chaire à prêcher

Dossier IM08003872 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations chaire à prêcher
Numérotation artificielle 5
Aire d'étude et canton Ardennes - Nouvion-sur-Meuse
Adresse Commune : Vendresse
Lieu-dit : la Cassine
Emplacement dans l'édifice nef

Chaire décrite en mauvais état le 30 juillet 1964. Lors de la visite du 18 février 2000, on constate que l'abat-voix et e dorsal de la chaire se sont effondrés. Selon un courrier de 2003, la chaire, comme les bancs et les autels de l'église de La Cassine, proviendrait de l'église du couvent des Cordeliers, édifiée au 16e siècle, par le prince Louis de Gonzague et son épouse Henriette de Clèves.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1852
Lieu d'exécution Édifice ou site : Champagne-Ardenne, 08, Vouziers
Auteur(s) Auteur : Caillet-Baudart, sculpteur

Chaire en bois taillé vernis. Cuve suspendue à cinq pans et portillon portée par un culot en forme de pomme de pin, desservie par un escalier droit à rampe pleine, arrivant à droite. La chaire comprenait un dorsal plat surmonté d'un abat-voix pentagonal aujourd'hui déposés. Décor rapporté et dans la masse sur la cuve, la rampe et l'abat-voix.

Catégories menuiserie
Matériaux bois, taillé, mouluré, décor en relief, vernis
Précision dimensions

h = 240 ; la = 320 ; pr = 220.

Iconographies Evangéliste
Moïse
Christ
colombe
Saint-Esprit
vertu théologale
sainte Philomène
Précision représentations

Les panneaux de la cuve comportent les figures rapportées des évangélistes. Les panneaux pleins de la rampe présentent, en décor rapporté : une femme entourée de deux enfants, sainte Philomène et une femme voilée portant la croix. Les panneaux du dorsal montrent Moïse et Jésus, aussi en décor rapporté. Frises sculptées, motifs végétaux, vigne, roseaux, blé, formes géométriques.

Inscriptions & marques inscription concernant l'auteur
inscription concernant le lieu d'exécution
date
Précision inscriptions

Transcription de l'inscription gravée sur l'abat-voix : CAILLET-BAUDART Scu/A VOUZIERS, 1852.

États conservations oeuvre démantelée
oeuvre déposée
mauvais état
Précision état de conservation

L'abat-voix et le dorsal sont déposés dans un débarras derrière le choeur, côté sud. Ils sont encrassés, les planches se désolidarisent, se déforment, état d'abandon. L'escalier est condamné : les planches sont disjointes et il en manque, le bas est vermoulu.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit au titre objet, 1988/06/20