Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle de l'ancien collège des Jésuites

Dossier PA00079010 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Chaumont
Adresse Commune : Chaumont

En 1618, les Jésuites s'installent à Chaumont et prennent la direction de l'école municipale devenue collège. En 1624, un plan de reconstruction générale du collège est établi par le père Grienbeger mais son projet n'est pas retenu lors de la pose de la première pierre en 1629. Le nom de l'architecte qui a donné le plan de la chapelle n'est pas connu mais le chantier est dirigé par les frères Jean Musnier et Jean de Villiers. Le frère Pierre Goict, également architecte, est présent de 1638 à 1640, date de la consécration. La sculpture a été réalisée par Claude Collignon, sculpteur à Nancy, et par le frère René Clément. On attribue généralement au frère Clément le dessin du maître-autel et de son retable ainsi que celui de la façade originelle qui a été refaite en 1817 par l'architecte Mangot. Ce dernier a également remplacé le dôme de la croisée (qui remplaçait depuis 1740 un clocher) par l'actuel clocheton. La tribune antérieure a pu être ajoutée après la fin du chantier de même que la corniche intermédiaire qui parcourt la nef ce qui aurait obligé a rabaisser les arcades basses et à les faire supporter par des pilastres plaqués contre les piliers. Il existe dans le bras nord du transept une plaque funéraire commémorant le décès en 1644 de Marguerite Rose, fondatrice du collège.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Dates 1640, daté par source
Auteur(s) Auteur : Collignon Claude, sculpteur,
Auteur : Clément René, sculpteur,
Auteur : Mangot, architecte,

Edifice à plan allongé ; extérieur et intérieur en pierre de taille ; intérieur entièrement couvert de voûtes de type complexe ; nef à 3 vaisseaux à 3 travées couvertes d'un toit à longs pans en ardoise ; transept non saillant ; choeur à travée unique et abside hémicirculaire ; oratoire au premier étage de part et d'autre de l'abside ; clocheton couvert d'ardoise sur la croisée du transept.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte de type complexe
Couvertures toit à longs pans
lanterneau
Escaliers escalier intérieur, escalier en équerre
États conservations bon état
Techniques sculpture
Précision représentations

La corniche sculptée porte des têtes d'anges et la voûte du choeur des clés de voûtes figurées représentant des anges et Dieu le Père parmi des nuées.

Figure sur la liste du 18 ; 04 ; 1914 (J.O.).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH partiellement, 1840
Précisions sur la protection

Chapelle : classement par liste de 1840.