Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle de Notre-Dame de Divers-Monts

Dossier IA08000199 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Notre-Dame de Divers-Monts
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Ardennes - Revin
Adresse Commune : Fumay
Lieu-dit : Divers-Monts, le Chestion
Adresse : route de Oignies
Cadastre : 1970 AP 116

Chapelle reconstruite en 1802 par des ouvriers ardoisiers à proximité de l'ancienne église d'une communauté de Hiéronymites, elle était le siège de la corporation des mineurs Escailleurs (ardoisiers dont mention la plus ancienne remonte à 1466) et de la confrérie Notre-Dame de Divers-Monts. Elle était desservie par les chanoines de Molhain, puis par le curé de Fumay. L'archevêque de Reims y autorisa la célébration de la messe en 1827. Partiellement détruite en 1914 par la chute d'un obus, une souscription lancée par l'abbé Péchenard, en 1919, finança sa réfection (plans dessinés par l'architecte local Joseph Bigot qui adjoindra un auvent à la chapelle). Notons qu'une procession conduit, le lundi de Pentecôte, Notre-Dame de Divers-Monts à l'église paroissiale pour être reconduite au 15 août. Selon la légende, la première chapelle aurait été érigée par saint Materne (évangélisateur de la région vers le 6e siècle) qui tua le fameux serpent qui terrorisait les bois de Fumay.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1802, daté par source, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bigot Joseph, architecte, signature

Chapelle de plan allongé. Elle se compose d'une nef à deux travées et d'un choeur à cinq pans. Les murs sont élevés en moellons d'arkose d'Haybes recouverts d'un crépi moucheté. Les faces intérieures des murs sont enduites et le sol est couvert de carreaux à motifs géométriques. L'entrée de l'édifice est surmontée d'un auvent reposant sur piliers métalliques. De part et d'autre de la porte, deux plaques en ardoise portent les noms des souscripteurs pour la reconstruction en 1919. Les murs sont percés de baies en plein-cintre. La première travée est couverte d'une fausse voûte en berceau brisé et les autres travées de voûtes d'ogives. La couverture est en ardoise. Le toit à longs pans et pignons découverts à hauteur du transept, présente une croupe à hauteur du choeur. Ce dernier est prolongé d'un clocher à flèche polygonale surmontée d'un épi de zinc.

Murs quartzite
crépi moucheté
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau brisé
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe
pignon découvert
États conservations bon état
Techniques vitrail

Date de première enquête par Vincent Anciaux : 2002.

Statut de la propriété propriété d'une association

Références documentaires

Bibliographie
  • ANCIAUX, Vincent. Fumay : Ardennes. Lyon : Lieux Dits, 2003. 64 p.

    pp. 1-2 ; 61-62
Périodiques
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    pp. 117-118
  • BARRE, Jean-Marie. Diversmont . Ardenne Wallonne , n°3 (réédition 2002).

    pp. 52-53