Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame de Pitié

Dossier IA08002055 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Notre-Dame de Pitié
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Asfeld
Lieu-dit : La Bar

L'abbé La Morlette décida de faire reconstruire la chapelle Notre-Dame de Pitié en 1863 et les travaux furent menés entre 1863 (date inscrite sur la console sous l'oculus sud) et 1865 d'après des plans de l'architecte Reimbeau. L'ancienne chapelle avait été érigée par l'abbé Jean Lion en 1604.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1863, daté par travaux historiques, porte la date
Auteur(s) Auteur : Reimbeau Louis-Auguste,
Louis-Auguste Reimbeau (1826 - 1865)

REIMBEAU Louis-Auguste (1826-1865). Architecte, dessinateur. Élève de Narcisse Brunette, il fut attaché à Visconti dans la construction du Nouveau Louvre. Il épousa à Rethel en 1854 Gabrielle Joséphine Harmel (1831-1913), fille du filateur de Boulzicourt (Ardennes) et repose au Cimetière du Nord. (http://cths.fr/an/prosopo.php?id=109635).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

La chapelle Notre-Dame de Pitié est implantée en écart du village. Petit édifice à plan en croix latine, la chapelle se constitue d'un courte nef, d'un transept peu saillant et d'un choeur aussi long que la nef. La maçonnerie fait alterner des assises de brique et de pierre de taille de craie ; la façade est cependant en brique avec les chaînes d'angle et ouvertures en pierre de taille. Les murs-pignons du transept sont percés chacun par un oculus et le chevet par un triplet ; la façade principale quant à elle comporte une porte à linteau droit supporté par deux coussinets surmontée par un oculus. Les volumes intérieurs sont couverts chacun par une fausse voûte en berceau brisé qui se rejoignent à la croisée du transept pour former une fausse voûte d'ogives en bois à clé pendante (remploi de la chapelle précédente ?). La couverture est en ardoise et les différents espaces sont couverts par des toits à longs pans.

Murs calcaire
brique
pierre de taille
brique et pierre à assises alternées
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte d'ogives
fausse voûte en berceau brisé
Couvertures toit à longs pans
États conservations bon état
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • JADART, Henri, DEMAISON, Louis. Les inscriptions commémoratives de la construction d´églises dans la région rémoise et ardennaise, Xe-XVIIe siècles. Caen : 1899. n.p.

    p. 29
Périodiques
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1902.

    pp. 264-266
  • JADART, Henri. Notes inédites sur l´église d´Asfeld. Revue historique ardennaise, 1910, tome XVII.

    pp. 59-62