Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chaudron, ancienne grange de Chéhéry

Dossier IA08002526 réalisé en 2015

Fiche

Comme d’autres granges de Chéhéry, Chaudron (08- Exermont) n’est pas documentée, faute d’archives conservées (cf. carte du temporel ill. IVR21_20150800555NUCA). Elle fit partie du lot global adjugé à Gérard de Melcy en 1791. Son revenu était alors de 1023 £, le plus faible du temporel sans compter la petite ferme de Moineresse qui ne rapportait que 210 £. Son origine n’est pas connue. Le Chaudron occupait une position similaire à la grange de Sérieux, en périphérie sud du domaine abbatial de rive droite de l’Aire, coincée entre la forêt du plateau (auj. défrichée) et les bans de Baulny et Charpentry (55), à la tête de leur vallon respectif et au niveau des sources. Cette ancienne forêt, dont le bois de Montrebeau est l’un des rares vestiges, fournissait une ressource fourragère conséquente pour les troupeaux.

Les bâtiments, qui ne sont pas anciens (XXe s.), étaient déjà figurés au cadastre d’Exermont (AD08, section E1, 1825). Ils ont été profondément restructurés et rhabillés (ill. IVR21_20150800033NUCA).

Genre de cisterciens
Appellations Chaudron, Le Chaudron, Chauderon
Destinations grange monastique, ferme
Parties constituantes non étudiées ferme
Dénominations grange monastique
Aire d'étude et canton Grandpré
Adresse Commune : Exermont
Lieu-dit : Ferme de Chaudron
Adresse : D 242
Cadastre : 1995 B1 538, 540, 605-606

Comme d’autres granges de Chéhéry, Chaudron (08- Exermont) n’est pas documentée, faute d’archives conservées (cf. carte du temporel ill. IVR21_20150800555NUCA). Elle fit partie du lot global adjugé à Gérard de Melcy en 1791. Son revenu était alors de 1023 £, le plus faible du temporel sans compter la petite ferme de Moineresse qui ne rapportait que 210 £. Son origine n’est pas connue. Le Chaudron occupait une position similaire à la grange de Sérieux, en périphérie sud du domaine abbatial de rive droite de l’Aire, coincée entre la forêt du plateau (auj. défrichée) et les bans de Baulny et Charpentry (55), à la tête de leur vallon respectif et au niveau des sources. Cette ancienne forêt, dont le bois de Montrebeau est l’un des rares vestiges, fournissait une ressource fourragère conséquente pour les troupeaux.

Période(s) Principale : 20e siècle

Les bâtiments, qui ne sont pas anciens (XXe s.), étaient déjà figurés au cadastre d’Exermont (AD08, section E1, 1825). Ils ont été profondément restructurés et rhabillés (ill. IVR21_20150800033NUCA).

Murs pierre maçonnerie crépi
Toit tuile mécanique, tôle ondulée
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit en bâtière pignon découvert
toit à longs pans croupe
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général - WISSENBERG Christophe
Christophe WISSENBERG

Christophe WISSENBERG


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.