Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cité ouvrière dite cité HLM du Charnois

Dossier IA08000103 réalisé en 2002

Fiche

Appellations cité HLM du Charnois
Destinations cité
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Fumay
Adresse Commune : Fumay
Lieu-dit : Le Charnois
Adresse : avenue de Champagne , avenue de l' Europe
Cadastre : 1970 AL 26 à 28 ; 1970 AL 64 à 66 ; 1970 AN 15 à 17

Au début des années 1950 la municipalité détermine plusieurs programmes d'extension urbaine dont un parc HLM. Un premier dossier est mis en sommeil lorsque les Usines du Pied Selle, en pleine extension, font part de leur volonté de construire des logements pour répondre à leurs besoins de main d'ouvre. Un nouveau programme est alors établi en 1957 dans lequel l'entreprise apporte contributions financière et technique. 512 logements, répartis en blocs de 6 à 175 logements sont ainsi construits de 1958 à 1962 sur d'anciens terrains achetés par l'armée en 1938 et rétrocédés en 1957. Plusieurs opérations de modernisation et d'amélioration interviennent de 1978 à aujourd'hui, notamment dans le cadre de la politique de "" Développement Social des Quartiers "". C'est dans le cadre de ce programme que le bloc le plus ancien, appelé communément le ""135"" ou le Rimbaud, sera amputé de 80 logements en 1994.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1958, daté par source
1959, daté par travaux historiques
1961, daté par travaux historiques
1962, daté par travaux historiques

Trois immeubles en barre, de 50 à 70 logements, jouxtent un corps en forme de U comprenant 175 appartements. Trois autres constructions, dites ""logements de maîtrise"", composées de 4, 6 et 9 appartements se situent en contrebas. Séparés par l'axe central du Charnois et la rue Francis de Pressencé, les trois derniers immeubles qui composent la cité totalisent près d'une centaine de logements.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public départemental