Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière du Pied-Selle

Dossier IA08000104 réalisé en 2007
Appellations dite Cité du Pied-Selle
Parties constituantes non étudiées jardin, salle des fêtes, lavoir
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Ardennes - Revin
Adresse Commune : Fumay
Adresse : allée des Châtaigniers , allée des Dahlias , allée des Eglantiers , rue Francis de Pressencé , rue Jules-Guesde , allée du Muguet , allée des Platanes , allée des Pommiers
Cadastre : 1982 AL 133 à 538 AL 133 à 538

Les premières maisons sont construites par Eugène Boucher entre 1855 et 1862 (sources divergentes). Les différents administrateurs poursuivent l´extension de la cité jusqu´en 1925 environ, totalisant quatre phases de construction. Suite à la reconversion industrielle du site dont dépend la cité (usine du Pied-Selle IA08000191), la direction entreprendra la vente de l´ensemble des logements aux locataires. Un règlement de lotissement, rédigé en 1975, établira les règles et les modifications autorisées. D´une durée de dix ans, il ne sera pas reconduit. Les dernières parcelles sont vendues en 1984. La cité comprenait une école, dont la gestion est confiée à la ville en 1894, une salle de réunion construite au début du 20e siècle, deux lavoirs, une cantine en bois, détruite dans les années 1960.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

Les 145 habitations composant le périmètre de la cité ouvrière des usines du Pied Selle se répartissent en un ensemble de 38 constructions, allant d´une seule maison (celle du directeur) à six unités accolées. Chaque habitation est dotée d´un jardin. On relève huit types principaux de maisons, se déclinant en variantes de décor ou d´accès. Les parcelles construites après 1905 portent de manière systématique un cartouche circulaire portant le nom de la construction, nom de fleur ou d´arbre fruitier. L´axe central du Charnois partage la Cité en deux sous ensembles, dits le Petit et le Grand Charnois, composés chacun de 6 et 32 constructions. Le second ensemble accolé au pied de l´ancienne ardoisière de La Renaissance présente dans sa partie centrale une place verte, en pente, bordée par des platanes : la place du Petit Baty. On relève également un ancien lavoir (Grand Charnois) et une salle de réunion (Petit Charnois).

Murs schiste
brique
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit brisé en pavillon
toit à longs pans brisés
pignon
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090801500NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi Fumay.

    20090801501NUCA : Collection particulière

    20090801502NUCA : Collection particulière