Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations cloche
Numérotation artificielle 64
Aire d'étude et canton Aube - Saint-André-les-Vergers
Adresse Commune : Saint-André-les-Vergers

Sur le portail ouest de l'église est inscrit : L'AN MIL CINQ CENT CINQUANTE SEPT, LE SAMEDY XVe JOUR DE MAY, / LES CLOCHES DE L'EGLISE DE CEANT FUR[EN]T FONDUES/ PAR M[AITR]E FRA[N]COIS BLA[N]CHOT, FONDEUR DEM[EURANT] A TROYES. Une autre inscription précise les noms et parrains des trois cloches qu'il y avait a cette époque. Voir : Fichot Ch., Statistique monumentale du département de l'Aube, arrondissement de Troyes, T. 1, 1884, p. 224. Selon Morel-Payen, cette cloche proviendrait de l'ancienne abbaye de Montier-la-Celle. D'après : Morel-Payen, Lucien, Troyes et l'Aube, 1929, p.126.

Période(s) Principale : 3e quart 16e siècle
Dates 1557, porte la date
Lieu de provenance (incertitude sur le lieu)
Édifice ou site : France, Champagne-Ardenne, 10, Saint-André-les-Vergers, ancienne abbaye de Montier-la-Celle
Auteur(s) Auteur : Blanchot François, fondeur de cloches
Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze, moulé, coulé
Mesures h : 120.0 cm
Inscriptions & marques inscription
date
Précision inscriptions

Transcription (en gothique) : IHS. MOY ET MES SEUR SO[MM]E D'ACOR ET [.] L'AN DILLEUR POUR CEUX QUI NOUS ONT ICY MISE. 1555.

Récolement le 1er août 1977.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre immeuble, 1840