Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Coutellerie Sommelet Dantan et Cie, puis usine d'estampage et coutellerie Sommelet et Wichard, puis Congé et Wichard, puis S.A.R.L. H. Wichard et Cie, puis S.A.R.L. des Forges de Courcelles, actuellement S.A. des Forges de Courcelles

Dossier IA52070425 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

  • Façade nord du bâtiment principal
    Façade nord du bâtiment principal
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • logement patronal
    • bureau
    • atelier de fabrication
    • entrepôt industriel
    • magasin industriel
    • conciergerie

Dossiers de synthèse

Appellations dite coutellerie Sommelet Dantan et Cie, puis usine d'estampage Sommelet et Wichard, puis Congé et Wichard, puis S.A.R.L. H. Wichard et Cie, puis S.A.R.L. des Forges de Courcelles, actuellement S.A. des Forges de Courcelles
Parties constituantes non étudiées logement patronal, bureau, atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, conciergerie
Dénominations coutellerie, usine d'estampage
Aire d'étude et canton Nogent - Nogent
Hydrographies Traire la
Adresse Commune : Nogent
Adresse : route de Poulangy
Cadastre : 1977 AM 106, 109 à 113, 122, 163, 164

Coutellerie établie vers 1850 par la société Sommelet Dantan et Cie à l'emplacement d'un moulin à foulon racheté à la famille Boivin qui possédait également l'usine du Vivier (IA52070430). En 1863, l'usine est achetée par maître Boivin, avoué à Chaumont. MM. Sommelet et Wichard en prennent la direction en 1865 pour faire de l'estampage, puis de la coutellerie, avec l'appui, à partir de 1867, d'une école de jeunes détenus ; cette colonie pénitentiaire est transférée aux forges de Bologne (IA52070407) en 1879. A cette date, Wichard fils reprend la tête de l'usine, qu'il acquiert en 1881 à la mort de son oncle Boivin, et s'associe à Congé. La société en nom collectif Congé et Wichard est constituée en 1901. L'installation d'estampage initiale, constituée de 2 marteaux pilons et quelques machines et occupant une quinzaine d'ouvriers, se développe considérablement pour atteindre, en 1899, 26 marteaux pilons et 110 ouvriers. En 1947, la S.A.R.L. H. Wichard et Cie est créée ; devient S.A.R.L. Forges de Courcelles en 1949 et S.A. en 1963, s'accompagnant d'un développement important des bâtiments. Le site est toujours en activité en 2013 (complément d'enquête). En 1989 (enquête initiale), présence d'un marteau pilon de 1878. Environ 400 ouvriers en 1989. Existence d'un fonds d'archives privées.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire. Importante évolution du site signalée en 2013 : existence d'un bâtiment à bardage tôle et amiante en couverture en parcelle 107 ; des extensions à l'atelier de fabrication (B) ont été construites en structure métallique, bardage bac-acier ; une zone supplémentaire (Sifcor) a été définie au nord-ouest, au-delà de l'entrée poids-lourds : bâtiments à structure métallique, bardage bac-acier. Le bâtiment situé anciennement à l'ouest de l'entrée principale n'existe plus. Des parkings se trouvent tout au long de la R.D. 107 face au site.

Murs pierre
ciment
brique
métal
enduit
moellon
parpaing de béton
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture, métal en couverture
Étages 2 étages carrés
Couvrements charpente en bois apparente
charpente métallique apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
lanterneau
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
Statut de la propriété propriété privée
Éléments remarquables machine de production

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Marne : 6 Fi 123. Coutellerie française de Nogent (Haute-Marne). Fabrique de Courcelles. Sommelet Danton et Cie. Imp. Lermcier à Paris. [S.d.].

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 6 Fi 123
  • AD Haute-Marne : Série Q. Froncles. Hypothèques. Vol. 1136, art. 3 ; vol. 1315, art. 42 ; vol. 1504, art. 26.

    Vol. 1136, art. 3 ; vol. 1315, art. 42 ; vol. 1504, art. 26 Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : Série Q
  • AD Haute-Marne : 130S 55. Nogent. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 55
Bibliographie
  • SAVOURET, Philippe. La coutellerie nogentaise au XIXe siècle. Langres : éd. D. Guéniot, 1983. 223 p.

    p. 132-136