Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale de l'Assomption de la Vierge

Dossier IA10000408 réalisé en 2003
Vocables de l'Assomption de la Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Aube - Brienne-le-Château
Hydrographies La Voire
Adresse Commune : Rosnay-l'Hôpital

Rosnay doit son nom actuel à la commanderie qu'y avait l'ordre de l'Hôpital, depuis réduite au rang de membre de celle de Coulours. Rosnay était dès le 10e siècle le siège d'un comté. Réuni en 1139 au plus tard à celui de Troyes, il fut donné en apanage par Thibaut IV à son second fils, Henri, et fut à nouveau réuni quand Henri III succéda à son frère aîné, Thibaud V. En 1361, il fut donné par Jean II le Bon en dot, avec le comté de Vertus, à sa fille Ysabel pour son mariage avec Jean Galéas Visconti. Acheté en 1700 par Gédéon Berbier du Metz, président à la chambre des comptes, Rosnay appartenait à la Révolution à sa descendance. L'église a été collégiale puis le siège d'un prieuré de Montier-en-Der. D'après la tradition, elle aurait été consacrée par saint Thomas de Canterbury, alors en exil à Pontigny. Saint Bernard y fit un miracle le 5 février 1147. Église construite vers 1170-80 puis presque entièrement refaite au 16e siècle. Du 12e siècle subsistent deux piles de la nef et le mur de trois travées du collatéral nord. La reconstruction débute en 1508 ; le chevet et les deux dernières travées de la nef et des bas-cotés sont terminés en 1535 ; les deux premières travées datent de 1545 à 1560 environ. La crypte date aussi du début du 16e siècle. Porte sud de 1540. Le portail antérieur est daté de 1557 et porte le monogramme et l'emblème du roi Henri II. Façade de 1561. La présence de la crypte montre que le parti général, largement traité (trois vaisseaux, déambulatoire, trois chapelles rayonnantes rectangulaires), remonte au 12e siècle. L'ornementation des chapiteaux comme la restitution du parti originel placent la construction du 12e siècle à égale distance des influences des cathédrales de Sens et de Reims. Les travaux du 16e siècle sont en style flamboyant (chapiteaux) ; ceux de la seconde moitié dans le style Renaissance classique.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Principale : 16e siècle
Dates 1540, porte la date, daté par travaux historiques
1557, porte la date

Église à plan allongé ; nef à 3 vaisseaux à 4 travées ; chœur à déambulatoire à pans coupés avec trois chapelles rayonnantes ; crypte sous le chœur ; tour-clocher à l'angle nord-ouest.

États conservations remanié, bon état

Eglise saine et entretenue mais la crypte est humide. 18 ; 04 ; 1914 (J. O.).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1846
Précisions sur la protection

Eglise : classement par liste de 1846.

Annexes

  • 20031034580NUC : Evêché de Troyes

    20031034581NUC : Evêché de Troyes

    20031034582NUC : Evêché de Troyes