Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale de Tinqueux

Dossier IA51000518 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Sainte-Bernadette
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Reims 1
Adresse Commune : Tinqueux
Adresse : 1 rue de la Liberté
Cadastre : 000 AT 119

La commune de Tinqueux, 43 habitants en 1800 (aujourd'hui 10500), ne possédait qu'une église modeste dont il ne subsiste que quelques rares témoignages. Elle était située sur le site ancien d'implantation du village, plus au nord, proche des rives de la Vesle.

L'église paroissiale actuelle a été entreprise en 1960 (première pierre posée le 2 octobre de cette année) et terminée début 1962.

Elle a été conçue et réalisée par des intervenants rémois : l'architecte André Blanpain, les établissements Maurice Laidebeur (maçonnerie), et l'atelier Jacques Simon pour le décor vitré (dalle de verre).

La construction de cet édifice était estimée à 320000 francs en 1960.

La cloche vient de la ville d'Alger, elle a été rapatriée en 1966.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1960, porte la date
Auteur(s) Auteur : Blanpain André,
André Blanpain

Architecte rémois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Laidebeur Maurice,
Maurice Laidebeur

Entrepreneur rémois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Simon Jacques,
Jacques Simon (1890 - 1974)

Peintre-verrier à Reims.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
verrier, maître verrier, attribution par source

L'église de Tinqueux est occidentée. L'intérieur est constitué d'un unique et large vaisseau profond de 6 travées. Latéralement au nord est implantée une sacristie faisant aussi office de salle paroissiale ; volume qui se transforme vers le chevet en un court bras de transept largement ouvert sur le choeur. Un porche occupe toute la largeur de la façade. Un campanile, simple structure en béton à deux montants, lui est accolé au sud.

L'édifice est entièrement en béton armé enduit (seul le campanile ne l'est pas).

Le toit, couvert en zinc, est à un pan en pente versant vers la façade. Il pose sur une charpente métallique. A l'intérieur le plafond est couvert d'un lambris (frisette).

Les vitraux colorés, en dalles de verre, dus à l'atelier Jacques Simon, constituent le seul décor architectural.

Murs béton béton armé enduit
Toit zinc en couverture
Plans plan allongé
Étages en rez-de-chaussée, 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à un pan
Escaliers échelle, suspendu
États conservations inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Mesures l : 36.0 m
la : 26.0 m
Précision dimensions

Dimensions hors-oeuvre.

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine