Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale du Sacré-Cœur

Dossier IA51001375 réalisé en 2017

Fiche

Œuvres contenues

La paroisse du Sacré-Cœur est fondée en novembre 1908 par le cardinal Luçon. Le Clairmarais est un quartier ouvrier, abritant des familles nombreuses et des usines. Un gymnase au 21 rue de Courcelles est converti en chapelle dédiée au Sacré-Cœur. Elle sera bombardée au cours de la première guerre mondiale et ne sera pas reconstruite. La paroisse rend le culte dans une chapelle improvisée dédiée à Marie-Madeleine route de Courcelles, au port Colbert. Enfin à partir de 1930 la dernière chapelle se dresse le long de la rue Magneux, à proximité du nouvel édifice ; elle reste en service jusqu'en 1959.

Un projet de grande envergure prévoyait une cité paroissiale, avec une vaste église à 3 vaisseaux, précédée d'une cour bordée d'un portique, à la manière d'une basilique paléochrétienne. Les architectes E. Dufay-Lamy et F. Maille en dessinent plusieurs plans.

La seconde guerre mondiale avorte ce projet.

Vocables Sacré-Cœur
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Reims 1
Adresse Commune : Reims
Adresse : 48 rue Ernest-Renan
Cadastre : 2016 AR 475

L'église votive du Sacré-Cœur est le résultat du vœu de Monseigneur Marmottin exprimé le 15 août 1944, en action de grâce pour la victoire. Le plan est confié aux architectes E. et A. Gaston et Y. Michel. La première pierre est posée dans la cour en 1946, en dépit des finances insuffisantes. Le chanoine Georgin intéresse les personnalités à la construction de l'église à partir de 1954, notamment Pierre Schneiter, président de l'Assemblée Nationale et maire de Reims de 1957 à 1959. Les dons récoltés grâce à une œuvre de bienfaisance, permettent de débuter les travaux en juin 1956 et s'achèvent en octobre 1959.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1956, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gaston A., architecte, attribution par source
Auteur : Gaston E., architecte, attribution par source
Auteur : Michel Y., architecte, attribution par source

Surélevée par rapport au niveau de la rue, l'église présente un plan rectangulaire à deux niveaux. L'étage de soubassement abrite les salles de catéchisme, la salle polyvalente et la crypte. La chapelle des fonts se situe dans l'angle sud-ouest, au même niveau que la rue. Enfin la nef se développe du sud vers le nord, rappelant par ses dimensions les églises-halles. La chapelle du Sacré-Cœur s'élève dans l'angle nord-ouest, séparée du chœur par une série de hautes piles polygonales. Le clocher et l'accès au sous-sol s'élèvent dans le prolongement. Le premier niveau du clocher est occupé par le buffet de l'orgue. Seules deux grandes baies en plein-cintre éclairent le chœur. Contre le mur plat du chevet s'élève la sacristie et une annexe.

La construction est en béton armé. Le couvrement de la nef est une succession de berceaux en plein-cintre. La toiture en zinc recouvre la terrasse.

Les portes en bois massif ferment l'accès à l'église ; elles sont surmontées d'une imposte vitrée réalisée en vitrail coloré à motif géométrique. Une peinture murale habille les murs du porche.

Murs béton béton armé
Toit zinc en couverture
Plans plan allongé
Étages étage de soubassement, 1 vaisseau
Couvrements béton en couvrement, en brique
Couvertures terrasse
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
États conservations mauvais état
Techniques peinture
Représentations vie du Christ, scène chrétienne
Précision représentations

Une peinture murale polychrome habille les murs du porche. Le fond alterne des bandes horizontales ocre rouge et jaune. Les figures sont réalisées sur un fond crème. Les scènes sont de gauche à droite : L'Arbre de la Connaissance, Adam et Ève chassés du Paradis et contraints de travailler la terre ; La Nativité ; le Christ accomplissant des miracles de guérison ; la pèche miraculeuse ; le repas chez Simon-Pierre.

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine

Références documentaires

Documents figurés
  • [Vues diverses de l'église et de ces objets] / [s.n.]. Reims, Malmaison : Editions Pointelet. [1959]. Lot de 10 photographies positives noir et blanc (Archives privées de la paroisse du Sacré-Cœur. Sans cote).

    Archives paroissiales, Sacré-Cœur de Reims : sans cote
Bibliographie
  • THIBAULT, Michel. Quand Reims est sortie de ses remparts. Le Clairmarais. DESOIZE, Bernard, coll. Reims : Les Amis de Clairmarais, 2002.

  • L'église du Sacré-Cœur et sa cité paroissiale Reims. Reims : Lucien Monge, [192.].

(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne ; (c) Ville de Reims - Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Bruny Florence