Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Marie-Madeleine

Dossier IA08001580 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Marie-Madeleine
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Marlemont
Cadastre : 1982 AB 61

L'église Marie-Madeleine remonte à la seconde moitié du 12e siècle d'après les parties en pierre de taille du mur nord de la nef comportant des baies en lancette et un larmier (visibles dans le comble du collatéral nord). Les collatéraux ont été surélevés (un larmier de l'élévation d'origine est visible au revers de la face ouest du collatéral nord) peut-être au 17e siècle afin de pouvoir ménager des ouvertures de tir (conservées du côté nord). Le clocher a été élevé vers 1840 et le vaisseau central de la nef a été par la suite surélevé en brique afin de pouvoir ménager un plafond dans le vaisseau central. Toutes les baies ont été reprises au 19e siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Secondaire : 17e siècle , (?)
Secondaire : 19e siècle

L'église Marie-Madeleine est implantée au centre du village au coeur de l'ancien cimetière. Elle présente un plan allongé. Sa façade occidentale est marquée par la présence d'un clocher hors-oeuvre. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est prolongée par un choeur à une travée encadrée par deux sacristies formant chevet plat. L'angle sud-ouest de la nef accueille l'escalier en équerre d'accès aux combles. Le clocher est bâti en pierre de taille calcaire de grand appareil de même que les chaînes d'angle et les baies ; le chevet est également élevé en pierre de taille mais en différentes hauteurs d'assises et la partie supérieure des murs du vaisseau central est construite en brique rouge. L'espace intérieur est entièrement plafonné et l'ensemble des surfaces intérieures est enduit. Le sol est pavé de carreaux de ciment multicolores. Le clocher comporte trois niveaux dont le vestibule d'entrée, un espace intermédiaire vide et la chambre des cloches ; la nef et le choeur présentent des arcades basses en arc brisé ainsi que des baies en lancette sur le mur nord (visibles au niveau des combles). Le sommet du mur du bas-côté nord est muni d'ouvertures de tir. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est surmonté d'une chambre des cloches de plan carré et d'un lanternon ; les collatéraux sont couverts de toits en appentis, la nef et le choeur d'un toit à longs pans (le choeur se termine par une croupe).

Murs brique
calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
grand appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
Élévations extérieures élévation ordonnancée sans travées
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier en équerre, en charpente
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail

Nef à arcades en arc brisé du 12e siècle. Edifice fortifié au niveau du collatéral nord et du chevet par l'intermédiaire d'ouvertures de tir.

Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables nef

Annexes

  • 20130854253NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 6

    20130854254NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 6

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H 7 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC