Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame de Germigny

Dossier IA51001331 réalisé en 2015
Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Adresse Commune : Germigny
Cadastre : 2014 AA 87

Avant la première guerre mondiale, s'élevait une église construite vraisemblablement au cours du 12e siècle, au même emplacement que l'actuelle, sur un point élevé du village. Comme ce dernier, l'édifice est détruit à 90% lors des batailles de 1918. La commune adhère à la Coopérative de reconstruction des églises de Reims, avec la condition de commencer les travaux qu'après autorisation de la Coopérative, qui pourra être donné dans les cinq ans. La reconstruction est confiée aux architectes rémois Léon Margotin et Jacques Roubert. Le chantier est achevé en 1933. L'église est bénite en grandes pompes par Monseigneur Suhard, évêque de Reims.

Période(s) Principale : 12e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1933, daté par source
Auteur(s) Auteur : Margotin Léon,
Léon Margotin

Architecte rémois. Travaille en association avec Jacques Roubert à la restauration et la reconstruction d'édifices après la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Roubert Jacques,
Jacques Roubert

Travaille en association avec Léon Margotin à la restauration et la reconstruction d'édifices après la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L’église de Germigny, de plan allongé, est à nef unique avec un clocher en façade. La nef est traversée en son milieu par une travée saillante, qui forme un portail au nord et une chapelle percée d’une fenêtre au sud. De chaque côté de cette travée, la nef est éclairée par une fenêtre brisée. Le chevet arrondi n’est par percé. A l’angle sud-est, se tient la sacristie. Le mur de la façade, doublé à l’arrière, forme un volume dans lequel est aménagé l’escalier menant à la tribune et au clocher. La façade donne ainsi l’impression d’être à pignon découvert par rapport au toit de la nef. Le clocher est couvert de pierre, les autres volumes d'ardoises.

Les toitures sont à long pans, à croupe ronde sur le chevet, en bâtière sur la travée saillante et à longs pans brisés sur la sacristie. Les murs extérieurs sont enduits, à l’exception de la façade qui est en moellon et du double pignon de la façade recouvert d’un voile béton. Chaines d’angles et encadrements sont en pierre de taille. Des poutres saillantes sont visibles sur les façades du chevet, de la sacristie et de la chapelle sud.

A l’intérieur, la nef unique est ouverte sur l’abside en cul de four par un arc triomphal en lancette reposant sur deux colonnes rectangulaires. Le plafond charpenté de la nef repose sur des aisseliers, et des poutres saillantes aux extrémités sculptées de formes géométrique simples. Les murs sont peints en beige et en blanc cassé sous la charpente. Autrefois, les lames en bois de la charpente étaient peintes en bleu, le plafond de couleur claire et le bas des murs en blanc cassé.

Murs calcaire moellon enduit partiel
pierre de taille
Toit pierre en couverture, ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans brisés croupe ronde
croupe polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
États conservations bon état
Techniques sculpture
Précision représentations

À l'extrémité du toit du chevet est placées une chouette sculptée en pierre, tournée vers l'est.

L’accès à l’édifice par la porte latérale nord, se fait par une rampe munie d’un garde-corps en fer forgé qui représente quatre personnages stylisés.

Les portes en bois sont décorées d’éléments en fer aux formes géométriques.

À l'intérieur, la tribune en bois est décorée d’un motif en arc brisé ajourée, que l’on retrouve sur la barrière de chœur.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 2063. Germigny – Église (1806-1933) : réparations (1806-1852) ; reconstruction. 1806-1933.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 2063
  • AD Marne. Série W : 1338 W 18. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Da-Gio. (1919-1982).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 18
  • AD Marne. Série W : 1551 W 432. Germigny. Église. Réfection de la couverture. Projet architectural technique, patrimoine rural non protégé. 1993.

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1551 W 432
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 0081/51/0069. Reliquat indemnité de dommages de guerre 1914-1918. 1941.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 0081/51/0069
  • Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote. Dossiers d'études et travaux sur édifices non protégés. (1960-1996).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
Documents figurés
  • Environs de Reims. Germigny. L'église et le lavoir / 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (BM Carnegie, Reims. BMR 59_053).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : BMR 59_053
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Koll Marlène
Marlène Koll

Chercheur indépendant, membre du groupement Art 2 Conseil, composé de Elisabeth Dandel, Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, et Michèle Robin-Clerc, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est membre du groupement Art 2 Conseil composé de Elisabeth Dandel, Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, et Florence Bruny, pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.