Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Dossier IA52000762 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Notre-Dame-de-l'Assomption
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Terre-Natale
Adresse Commune : Champigny-sous-Varennes

L'église Notre-Dame-en-son-Assomption présente deux périodes de construction : le choeur est érigé au 16e siècle ainsi qu'en témoignent les arcatures, les baies ogivales encore de style flamboyant et les pénétration des nervures dans les piles. Puis l'édifice est agrandi et remanié d'une nouvelle nef et d'un clocher en façade : au 17e siècle dans le style du portail, ou au 18e siècle, peut-être pour le clocher, ainsi qu'en témoigne une date inscrite dans le linteau du portail occidental : 178.... La date est incomplète.

Période(s) Principale : 1ère moitié 16e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle

Edifice de plan allongé. Précédé d'un clocher, il comprend une nef, éclairée de trois fenêtres de chaque côté et couverte d'un plafond surbaissé en demi berceau. Choeur de deux travées, un peu plus étroit en largeur que la nef, voûté sur croisées d'ogives qui retombent sur des colonnes semi-engagées dans le mur, chevet aveugle. Derrière le maître-autel une peinture murale (1883) représente le Couronnement de la Vierge entre deux groupes d'anges musiciens ou tenant des phylactères. Moellons apparents dans le soubassement, dégagés lors des travaux de réfection de l'église. Clocher-porche en avant de la façade occidentale percée d'un petit portail, flanqué de pilastres à chapiteaux ioniques et surmonté d'un fronton coupé (17e siècle). Date portée : 178... sur le linteau. Réemploi ? Date de construction ? Murs extérieurs munis de crépi au ciment. Tourelle demi-hors-oeuvre au sud, dans l'angle du clocher, escalier en vis avec accès par l'intérieur du porche. Toiture du clocher à pans coupés, couverture en ardoise. Sacristie dans le prolongement du choeur, l'entrée s'effectue par le sud. Nef et sacristie sont en tuiles mécaniques. Pavement intérieur en larges dalles de calcaire.

Murs crépi
moellon
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte en demi-berceau
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre, escalier en vis
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune