Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame de Serzy-et-Prin

Dossier IA51001349 réalisé en 2015

Édifiée sur un promontoire accusant une forte déclivité d’est en ouest, l’église paroissiale Notre-Dame se situe au cœur du village de Serzy-et-Prin. Il est fait mention d'une ecclesia en 1145, par la confirmation de l'archevêque Eugène III ; la paroisse de Serzy est de la présentation de l'abbaye Saint-Remi et se compose d'une succursale comprenant la chapelle Saint-Jean-Baptiste à Serzy et la chapelle Saint-Remi à Prin ; l'église est sous le vocable de Sainte-Marie.

Les élévations sud de l’édifice sont en partie inaccessibles du fait de la présence de bâtiments mitoyens appartenant à des particuliers, déjà présents au 19e siècle.

L'édifice est construit suivant un plan en croix latine irrégulier. La nef se développant sur trois travées et deux vaisseaux, peut remonter au 12e siècle. Le vaisseau principal est couvert par un plafond enduit à poutres apparentes, reposant au sud sur trois arcs brisés à imposte moulurée dans le premier style gothique du 12e siècle. Le bas-côté sud est éclairé d'une baie droite et couvert par un plafond surbaissé, ajout tardif cachant la structure d'origine, qui peut-être est encore voûtée, comme l'indique la visite pastorale du 30 août 1759 (AD Marne. G 257).

Le transept saillant et le chœur paraissent construits au 16e siècle, avec la petite chapelle, ayant servi de sacristie, adossée hors-œuvre dans l’angle formé au sud par le transept et le chœur et ouvrant directement sur celui-ci. Un degré de deux marches donne accès au vaisseau principal de la nef, éclairé au nord par deux grandes baies cintrées ouvertes probablement au cours du 18e siècle. En effet, la visite pastorale du 30 août 1759 (AD Marne. G 257) recommande de percer le mur nord de la nef, insuffisamment éclairée, et de construire une fenêtre.

L'actuelle sacristie est construite en 1837 sur des fonds offerts par le Comte de Méens, propriétaire du château de Prin (AD Marne. 2 0 4153) ; elle est adossée sur le pan ouest du bras nord du transept.

Les maçonneries de l’édifice présentent un appareil mixte de pierre de taille et de moellons apparents ou enduits, et l’ensemble des couvertures est réalisé en tuiles mécaniques modernes.

La façade occidentale est accessible par un degré de quinze marches, aménagé en 1895 par Marchand-Vialette adjudicataire (AD Marne. 2 O 4153) et présente des maçonneries en moellons enduits. Elle est ouverte par un portail néo-roman en pierre de taille, composé d’un arc en plein-cintre définissant un tympan muet et retombant sur des colonnes adossées. Ce portail a été restauré en 1988 (Tourtebatte).

Le pignon est équipé d’un cadran et est surmonté d’un carillon appartenant à une horloge dont le mécanisme est logé dans le tambour d’entrée de la nef depuis 1900, comme l'attestent les étiquettes sur le cabanon aménagé dans le tambour du portail ouest.

Durant la première guerre mondiale, le bras sud du transept est soufflé par l'explosion d'une mine placée dans la cave du bâtiment mitoyen. les restaurations sont assurées par l'architecte Rapin, de Reims, lié à la Coopérative de Reconstruction des églises de l'arrondissement de Reims à laquelle la commune adhère en 1921. Les travaux durent de 1921 à 1933.

Vocables Notre-Dame
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Adresse Commune : Serzy-et-Prin
Cadastre : 2014 AB 120

Une ecclesia est confirmée par l'archevêque Eugène III en 1145. La nef se développant sur trois travées et deux vaisseaux, peut remonter au milieu du 12e siècle : les arcs brisés à imposte moulurée séparant les deux vaisseaux sont dans le premier style gothique du 12e siècle. Le plafond surbaissé du bas-côté sud est un ajout moderne cachant la structure d'origine, qui peut-être est encore voûtée, comme l'indique la visite pastorale du 30 août 1759 (AD Marne. G 257).

Le transept saillant et le chœur paraissent construits au 16e siècle, avec la petite chapelle, ouvrant directement sur le chœur. Les deux grandes baies cintrées ouvertes au mur nord de la nef ont été aménagées après 1759 (AD Marne. G 257).

L'actuelle sacristie est construite en 1837 (AD Marne. 2 0 4153). L'escalier menant à la nef a été aménagé en 1895 par Marchand-Vialette (AD Marne. 2 O 4153). Durant la première guerre mondiale, le bras sud du transept est soufflé par l'explosion d'une mine placée dans la cave du bâtiment mitoyen. Les restaurations sont assurées par l'architecte Rapin, de Reims, de 1921 à 1933, qui reconstruit un espace plafonné.

Le portail a été restauré en 1988 (Tourtebatte).

Période(s) Principale : milieu 12e siècle , daté par source
Principale : 16e siècle
Secondaire : 18e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par source
Auteur(s) Auteur : Rapin,
Rapin

Architecte de Reims, attaché à la Coopérative de Reconstruction des églises de l'arrondissement de Reims après la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'édifice est construit suivant un plan en croix latine agrégé d'extensions au sud-est et au nord-ouest ainsi que d'un mur sud irrégulier. La nef est constituée d'un vaisseau principal, dans l'axe du chœur, et d'un bas-côté sud ; ces deux espaces sont plafonnés, ainsi que les bras nord et sud du transept et la sacristie au nord-ouest. La croisée du transept, le chœur à chevet plat et la petite chapelle sud-est sont voûtés d'ogives.

La nef et le chœur sont protégés d'un toit à longs pans à pignon couvert ; le toit de la nef se prolonge sur le côté sud ; le transept est couvert d'un toit à longs pans à croupe polygonale. La sacristie au nord-ouest et la chapelle au sud-est sont couvertes en appentis. Toutes les toitures reçoivent des tuiles mécaniques.

L'église est construite en lits de moellons réguliers, la sacristie en pierres de taille. La façade est enduite.

Cet édifice a la particularité de ne pas avoir de clocher.

Murs calcaire moellon enduit partiel
calcaire pierre de taille
Toit tuile mécanique
Plans plan en croix latine
Étages 2 vaisseaux
Couvrements plafond
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans croupe polygonale
toit à longs pans pignon couvert
appentis
États conservations bon état
Techniques sculpture
peinture
Représentations ornement végétal dent de scie
Précision représentations

Sur le portail occidental, les chapiteaux présentent un décor végétal stylisé. Le tympan est décoré de dents-de-scie et d’une frise de feuilles stylisées.

Le pan nord de la première travée de la nef présente les vestiges d’un décor peint polychrome.

La clé, les chapiteaux et les culots de la voûte d’ogives de la croisée du transept sont décorés de motifs végétaux stylisés. Certains de ces éléments présentent des traces de polychromie.

La clé de voûte du chœur est décorée d’une étoile à huit branches présentant un décor polychrome peint en rouge et en jaune.

Les chapiteaux occidentaux de la voûte d’ogive du chœur sont décorés de feuillages stylisés. Le chapiteau sud-ouest est également orné de deux lions affrontés portant un écu orné de motifs héraldiques correspondant au blason d’un dignitaire.

Les chapiteaux orientaux de la voûte d’ogives du chœur sont décorés de rinceaux de vigne stylisés et présentent des traces de polychromie rouge et jaune.

Le pan sud du chœur est équipé d’une niche maçonnée, constituée d’une accolade retombant sur des bases prismatiques.

Dans la chapelle sud-est, la clé de la voûte d’ogive de l’ancienne sacristie présente une clé ornée d’un motif flamboyant polychrome.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 4153. Serzy-et-Prin - Église. Réparations (1809-1828) ; refonte d’un cloche (1836) ; reconstruction de la sacristie (1876) ; construction d’un escalier (1895) ; reconstruction (1933). 1807-1933.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 4153
  • AD Marne. Série V : 47 V 2. Répertoire numerique serie V, cultes (1800-1940) : Inventaire des mobiliers des fabriques. (1800-1940).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 47 V 2
  • AD Marne. Série W : 1551 W 502. Serzy-et-Prin. Église : restauration du porche et de la façade occidentale. Projet architectural patrimoine rural non protégé. 1992.

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1551 W 502
  • A Musée Hôtel Le Vergeur. Carton tourisme n°37a. Dossiers de photographies, coupures de presse, brochures. Classement par communes. (1996).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Carton tourisme n°37a
Documents figurés
  • Serzy, église : plan et dessins de chapiteaux, clés de voûte, piscine / Abbé Alfred Chevallier. [s.d.]. 7 dessins : en noir. Phot. inv. Jacques Philippot (reproduction). 5 photogr. pos. : n. et b. (BM Carnegie, Reims. Réserve CHG13).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : BM Carnegie, Reims. Réserve CHG13
  • Serzy-et-Prin. Vue générale / Collection G. Dubois. [s.d.] 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (BM Carnegie, Reims. BMR 59-403).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : BMR 59-403
  • Église de Serzy (Marne), 14e siècle / [s.n.] Avant 1914. 1 photogr. pos. : n. et b. (A Musée Hôtel Le Vergeur. Localités hors Reims, carton SaSe).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Localités hors Reims, carton SaSe
  • L'Église de Serzy et Prin pendant sa restauration par la Coopérative de reconstruction d'églises de l'arrondissement de Reims / [s.n.] 1923. 1 impr. photoméc. (BM Carnegie, Reims. CXXV-3931).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : CXXV-3931
Bibliographie
  • TOURTEBATTE, Philippe (coord.). Promenade dans l'art roman en Champagne : découverte des églises de la Vallée de l'Ardre et de ses environs. Parc naturel régional de la Montagne de Reims : 2001.

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Couchet Matthieu
Matthieu Couchet

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.