Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame de Villers-Marmery

Dossier IA51001277 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

  • Ensemble du maître-autel
  • Statue : Vierge de calvaire
  • Ensemble de la chapelle des fonts
  • Tableau : Annonciation
  • Statue : Saint Quentin
  • Statue : Saint Nicolas de Bari
  • Ensemble des verrières de l'église (baies n°1 à 13, baies n° 100 à 102)
  • Statue : Saint Remi
  • Ensemble de l'autel secondaire de la Vierge
  • Présentation des objets mobiliers de l'église Notre-Dame de Villers-Marmery
    Villers-Marmery, avenue de Champagne
  • Garde-corps de tribune
  • Chaire à prêcher
  • Croix : Christ en croix
  • Ensemble de l'autel secondaire de Saint-Jean
Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
Adresse Commune : Villers-Marmery
Adresse : avenue de Champagne
Cadastre : 2016 AB 123

On suppose que les origines de l'église remontent au 10e siècle, et que l'autel de Marmery et de la presque totalité du territoire de Villers-Marmery appartenaient à l'abbaye de Saint-Basle. La chapelle primitive est inconnue dans ses dispositions premières.

Celle-ci évolue au cours du 17e siècle avec les mutations des populations et l'on signale une inhumation en 1680 et l'érection de deux nouveaux autels dans les transepts en 1684. Les bas-côtés peuvent avoir déjà été édifiés dans des dispositions similaires.

Dans la 2e moitié du 18e siècle l'église aurait connu d'importants travaux lui donnant son aspect actuel d'église néo-classique. A la fin du 18e siècle, le chœur est décrit comme voûté, au contraire de la nef. C'est sans doute peu de temps plus tard entre le 18e siècle et le 19e siècle qu'il a été reconstruit avec un plafond.

Le mur pignon occidental et les couvertures sont en très mauvais état et menacent ruine. L'architecte Louis-Joseph Fossier entreprend la reconstruction du mur occidental en 1894. Il fait construire également le mur d'appui autour de l'église en 1895. Vers 1901 il rénove entièrement l'intérieur de l'église et les enduits.

L'église n'est que partiellement endommagée par la première guerre mondiale. En 1922, l'architecte G. Schaiblé dresse l'état des dommages et mentionne des réparations nécessaires au campanile, aux vitraux et reprise de la pile d'angle du pignon occidental ainsi que des plafonds et planchers du grenier.

Du 2 au 11 juillet 1995, 24 étudiants accompagnés de six professeurs sont venus des Pays-Bas pour restaurer l'église de Villers-Marmery sous la responsabilité de M. Martin Delissen, enseignant à l'école des Beaux-Arts de Boxtel (près de Eindhoven).

Période(s) Principale : 12e siècle , daté par source , (?)
Secondaire : 17e siècle , daté par source , (?)
Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1894, daté par source
1995, daté par source
Auteur(s) Auteur : Fossier Louis-Joseph,
Louis-Joseph Fossier

Architecte à Reims, actif à la fin du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Atelier ou école : Hollandaise

L'église présente un plan en croix latine, comprenant une nef à trois vaisseaux, un transept saillant et un chevet semi-circulaire. La sacristie s'élève contre le mur est du bras nord du transept. L'ensemble de l'édifice est couvert d'ardoises, à l'intérieur un plafond couvre tous les espaces. Un clocher surmonte la croisée du transept, de plan carré et ouvert sur ses 4 faces par des double ouvertures, entièrement recouvertes d'ardoise. Un clocheton s'élève au sommet du pignon de la façade occidentale. La tour d'escalier menant aux combles est hors-œuvre, située dans l'angle du transept et de l'élévation nord de la nef.

Les élévations nord et sud sont enduites, laissant que l'encadrement des ouvertures en pierre de taille apparent. Les autres volumes sont en moellons de calcaire et de meulières.

Murs calcaire moellon enduit partiel
meulière moellon enduit partiel
calcaire grand appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
toit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans croupe ronde
flèche polygonale
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
États conservations bon état, restauré
Techniques peinture
sculpture
Précision représentations

La façade occidentale présente un appareillage créant un décor en parement. Le portail occidental marque une légère saillie,

L'ensemble de l'intérieur de l'église est enduit est décoré : le soubassement des murs gouttereaux et des colonnes sont peint en faux appareil. Les colonnes du double transept sont en faux marbre veiné jaune. Dans le chœur, la partie basse de l'abside est décorée de fausses teintures rouges, surmontées d'une frise imitant le marbre vert. Sur la périphérie, en hauteur 3 rangs de croix fleuronnées bleues sont disposées en quinconce.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série G : G 285. État des paroisses, visites des églises. Doyenné de Vesle. (1663-1788).

    Archives départementales de la Marne, Reims : G 285
  • AD Marne. Série J : 7 J 25. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1905).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 25
  • AD Marne. Série J : 7 J 91. Fabriques des églises du diocèse de Reims. Documents divers. (XIXe siècle).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 91
  • AD Marne. Série 2 O : 2 O 4899. Villers-Marmery – Église (1810-1935) : fonte de la petite cloche (1826) ; réparations (1901) ; restauration des vitraux (1930) ; du dallage (1935). (1810-1935).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 4899
  • AD Marne. Série R : 10 R 3159. Commune de Villers-Marmery – devis de l’église. (1920-1922).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 10 R 3159
Documents figurés
  • Villers-Marmery, vue panoramique / [s. n.] [s.d.] 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. (BM Carnegie, Reims. BMR 60-156)

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : BMR 60-156
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.