Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame-en-son-Assomption de Braucourt

Dossier PA00079055 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Notre-Dame-en-son-Assomption
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Saint-Dizier Ouest
Adresse Commune : Éclaron-Braucourt-Sainte-Livière
Lieu-dit : Braucourt

Edifice de construction 12e et 13e siècles pour la nef et les bas-côtés. Edifice remanié au 19e siècle par la reconstruction du clocher et du choeur, la réfection de la façade occidentale, et l'adjonction d'une sacristie au sud.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

Edifice de plan allongé, de type halle, à nef de quatre travées et bas-côtés. Murs de la nef avec baies en partie haute et arcades ogivales en séparation des bas-côtés. Porche en bois sur toute la longueur de la façade sud, tuiles plates en couverture. Choeur à chevet plat percé d'un triplet et de deux baies au nord et au sud. Sacristie situé au sud, toiture en tuiles mécaniques. Clocher placé sur le choeur, à haute toiture en ardoise et arcatures triples de style néo-roman sur chaque face. Accès aux cloches par une tourelle circulaire dans l'angle nord/est du choeur. A l'intérieur, voûte plate pour la nef, voûté d'ogives pour le choeur. Chapiteaux des piliers de l anef à larges tailloirs sans ornements ; ceux des bas-côtés sont sculptés de feuilles d'eau et crochets plats.

Murs grand appareil
Toit ardoise, tuile plate
Plans plan allongé
Étages 4 vaisseaux
Couvrements voûte plate
voûte d'ogives
Escaliers escalier hors-oeuvre, escalier en vis
États conservations état moyen, moisissures, humidité, fissures
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH partiellement, 1909/07/09
Précisions sur la protection

Nef et façade ouest avec la galerie de bois : classement par arrêté du 9 juillet 1909.