Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame

Dossier IA08001511 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Roizy
Cadastre : 1997 AB 156

L'église Notre-Dame est un édifice qui a été bâti aux alentours de 1200. Elle a grandement souffert des combats d'octobre 1918 : le sanctuaire, le chœur, les deux chapelles du transept n´existaient plus, toutes les voûtes étaient tombées, il n´y avait plus ni toiture ni charpente et il ne restait finalement plus que les murs de la nef ; elle a été profondément restaurée entre 1931 et 1933. En 1153, Samson, archevêque de Reims, accorda aux religieux de Saint-Remi la possession perpétuelle de douze églises dont Roizy.

Période(s) Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

L'église Notre-Dame est implantée au nord-est du village, au coeur du cimetière. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par un transept saillant ; une chapelle en absidiole orientée et l'escalier en vis hors-oeuvre sont adossés au mur oriental du bras nord du transept. Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans ; la sacristie est campée dans l'angle du bras sud du transept et du choeur. Le clocher de plan carré est situé à l'aplomb de la croisée du transept. L'édifice est bâti en pierre de taille de craie en petit et moyen appareil mais le soubassement du choeur et de la nef sont en moellon calcaire et celui de la façade occidentale en brique. Le sol est couvert de dalles calcaire et les faces intérieures des murs de la nef sont enduites. Les murs sont percés de baies en arc brisé et la façade occidentale présente un portail à voussures en arc brisé et archivolte sculptée. La nef comporte des arcades en arc brisé reposant sur des impostes, surmontées par des fenêtres hautes aveugles. La nef est couverte par des plafonds à la française en béton armé et les parties orientales sont voûtées d'ogives (l'absidiole par un cul-de-four). La charpente de l'édifice est en béton armé et la couverture en ardoise. Le vaisseau central de la nef, les bras du transept et la travée droite du choeur sont couverts de toits à longs pans, les collatéraux par des toits en appentis, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par une terrasse et le clocher par une flèche carrée.

Murs brique
calcaire
enduit
béton armé
moellon sans chaîne en pierre de taille
pierre de taille
petit appareil
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
plafond
Couvertures terrasse
toit à longs pans
flèche carrée
appentis
croupe polygonale
croupe ronde
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations rinceau étoile
Précision représentations

L'archivolte du portail occidental est ornée de rinceaux et d'étoiles.

Les chapiteaux figurés des parties orientales sont remarquables.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables chapiteau
Protections classé MH, 1920/10/12
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 12 octobre 1920.

Annexes

  • 20130868843ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 22561

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H15 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 276-280
Périodiques
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, juillet-août 1896, n°6.

    p. 168
  • BAUDON, Albert, PELLOT, Paul. La vallée de la Retourne. Almanach Matot-Braine, année 1904.

    p. 393
  • BAUDON, Albert, PELLOT, Paul. La vallée de la Retourne. Almanach Matot-Braine, année 1909.

    pp. 303-306
  • MANCEAU, Henri. Sur les terres des abbayes rémoises de St-Remy et de St-Denis : ruban d'églises. L'automobilisme ardennais, mai-juin 1968, n°180, p. 5-14 et juillet-août 1968, n°181.

    pp. 5-15 ; 5-16