Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame

Dossier IA08001527 inclus dans Église paroissiale Notre-Dame réalisé en 2011

Fiche

Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Attigny
Cadastre : 1995 AC 11

La tour du clocher date du 12e siècle. La nef a été édifiée au début du 15e siècle comme l'indique une inscription sur un pilier où un certain Bernard d'Attigny grava son nom en 1406, ce qui explique l'emploi de la voûte sexpartite au vaisseau central. Le chœur a été réédifié au début du 16e siècle car un de ses contreforts comporte une niche avec le hérisson caractéristique de Louis XII ; le transept double lui a été adjoint dans la foulée puisque l'extrados d'une baie sud présente les salamandres de François Ier. Les chapelles ont été ajoutées immédiatement après car la seconde chapelle sud porte la date de 1522 et a été édifiée par Jehan Godart, grand chantre de Reims, natif d´Attigny ; celles du nord ayant le même style on peut estimer qu'elles ont été construites en même temps. La façade occidentale a été entièrement reconstruite au 17e siècle. Durement touchée par les combats du 20 octobre 1918, l'église fut restaurée entre 1928 et 1934 : à cette occasion les voûtes du vaisseau central furent toutes recréées et le clocher fut quasi intégralement reconstruit. Elle fut à nouveau endommagée lors de la Seconde Guerre mondiale et restaurée (le clocher fut à nouveau reconstruit, en 1955). La première mention d'Attigny remonte au 20 juin 750 dans un diplôme de Pépin le Bref, maire du Palais. Dans un pouillé datant du début du 14e siècle, la parrochia de Attigniaco était sous l'invocation de la Vierge. Le patron était l'abbé de Saint-Basle et dans le pouillé de Bauny (1779), le seigneur était l'archevêque de Reims et les décimateurs, l'archevêque de Reims, l'abbé de Saint-Basle et le prieur de Sainte-Vaubourg, curé du lieu.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 1er quart 15e siècle
Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1406, daté par travaux historiques, porte la date
1522, porte la date

L'église Notre-Dame est implantée au centre du village. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de cinq travées est suivie par le transept double saillant et le choeur qui se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans. Des chapelles à murs-pignons transversaux sont greffées sur les deux dernières travées des collatéraux. La sacristie est implantée dans l'angle formé par le bras nord du transept et le choeur, et l'imposant clocher en maçonnerie est englobé dans la première travée du bras nord du transept. L'escalier polygonal en vis hors-oeuvre est accolé au mur nord de la première travée du bas-côté nord. L'édifice est bâti en pierre de taille (de Dom-le-Mesnil pour la façade principale) en grand, moyen et petit appareil mais les murs gouttereaux de la nef sont en moellon calcaire. Le sol intérieur est couvert de larges dalles calcaire. Les murs sont percés de vastes baies à remplage flamboyant et le clocher comporte deux étages de baies géminées à colonnes et chapiteaux sculptés. La façade occidentale à élévation ordonnancée présente un grand portail en plein-cintre encadré par deux plus petits à linteau en plate-bande ; l'ensemble est surmonté par un fronton-pignon infléchi, lui-même couronné par un fronton triangulaire historié. Le vaisseau central de la nef est marqué par des arcades en arc brisé et des voûtes d'ogives sexpartites ; le reste de l'édifice est également voûté d'ogives mais celle de la seconde travée du bras sud du transept est à liernes et tiercerons. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef et les bras du transept sont couverts de toits à longs pans à pignons découverts, la travée droite du choeur par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la tourelle d'escalier par un toit polygonal et le clocher par une flèche polygonale cantonnée de quatre clochetons à flèche carrée.

Murs calcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte de type complexe
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
flèche polygonale
toit polygonal
pignon découvert
croupe polygonale
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état, reconstruit à l'identique
Techniques sculpture
vitrail
Représentations chimère dauphin feuillage lion tête humaine ange armoiries
Précision représentations

Les rampants des pignons découverts sont ornés de chimères, de lions et de feuillages et les chapiteaux intérieurs de feuillages et certaines de têtes humaines. L'extrados des baies des bras sud du transept présentent des feuillages et des dauphins, un contrefort de l'abside une console avec deux anges soutenant des armoiries en grande partie éffacées.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1910/11/19
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 19 novembre 1910.

Annexes

  • 20130868775ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 17007

    20130868786ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 35344

    20130868774ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 22597

    20130868760NUC2A : Collection particulière

    20130868761NUC2A : Collection particulière

    20130868762NUC2A : Collection particulière

    20130868763NUC2A : Collection particulière

    20130868764NUC2A : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • JADART, Henri. Quelques anciennes statues des églises rurales du diocèse de Reims (Marne et Ardennes). Travaux de l´Académie Nationale de Reims. Reims : année 1904-1905, tome I, 117e volume.

    p. 8
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 21
  • COLLIN, Hubert. Les églises rurales romanes du pays de Reims et des Ardennes. Les Cahiers d´Etudes Ardennaises, 1974, n°8, Charleville-Mézières, 158 p.

    p. 59
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 438
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    pp. 95-96
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier2, p. 36
Périodiques
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1899.

    pp. 308-309
  • JADART, Henri. Le vitrail de Puiseux et autres anciens vitraux des églises du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1900, tome VII.

    p. 325
  • Inauguration des orgues de l´église d´Attigny. Revue de Champagne et de Brie, 1900.

  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 68
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    2 mai 1953, n°9, pp. 102-103
  • MANCEAU, Henri. Autour d'Attigny : églises d'origine romane. L'automobilisme ardennais, janvier-février 1969, n°184.

    pp. 11-12
  • BIGORGNE, Didier. Le pillage des oeuvres d´art par les Allemands pendant la guerre 1914-1918. Terres ardennaises, juin 1985, n°11.

  • BRICHOT, Fernand. Les Renault facteurs d'orgues à Signy-le-Petit. Au Pays des Rièzes et des Sarts, 2e trimestre 1994, n°134, p. 17 à 24.