Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame

Dossier IA08001811 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Jandun
Cadastre : 1995 AK 166

L'église Notre-Dame présente un choeur et des chapelles formant faux-transept édifiés dans la première moitié du 13e siècle. La nef pourrait également remonter à cette époque mais elle a été remaniée par l'adjonction de collatéraux et d'un clocher dans la seconde moitié du 19e siècle ; c'est à cette occasion que le vaisseau central a été voûté ce qui a obturé des petites fenêtres hautes (visibles de l'extérieur) et a ainsi obligé au percement d'oculi.

Période(s) Principale : 1ère moitié 13e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

L'église Notre-Dame est implantée en partie est du village et son choeur est dirigé vers le sud-ouest. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est précédée par le clocher. Le choeur se compose de deux travées droites terminées par un chevet droit : la première travée est encadrée par deux chapelles. La sacristie est adossée au mur est de la chapelle nord. L'escalier en équerre est ménagé à la base du clocher. La façade occidentale et le clocher sont bâtis en pierre de taille de Dom-le-Mesnil en moyen et grand appareil, la nef est en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille, encadrements et contreforts en pierre de Dom-le-Mesnil et les parties occidentales sont en pierre de taille calcaire en différentes hauteurs d'assises. Le sol du choeur est couvert de carreaux de marbre noir, blanc et gris et celui de la nef de carreaux de céramique à motifs géomtériques. Les faces intérieures des murs sont enduites. La nef comporte un niveau d'arcades basses en arc brisé supportées par des colonnes ainsi que des oculi au niveau supérieur et les murs sont percés de baies à remplage (triplet obturé au chevet). Le clocher comporte un haut portail en arc brisé surmonté d'un oculus encadré par deux niches à l'étage de la tribune et d'une baie à remplage et deux niches au niveau supérieur. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. La couverture du clocher est en ardoise. La chambre des cloches polygonale du clocher est couverte par un toit à l'impériale polygonal surmonté d'un clocheton à flèche polygonale, la nef, les chapelles et le choeur par un toit à longs pans et la sacristie par un toit en appentis.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
toit à l'impériale
Escaliers escalier intérieur : escalier en équerre
États conservations état moyen
Techniques vitrail
peinture
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M4 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    P3 ; H10 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 277-278
Périodiques
  • JADART, Henri. Les édifices religieux du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1906, tome XIII.

    pp. 83-84
  • BAUDON, Albert. Excursions épigraphiques ardennaises. De Vendresse à Launois. Almanach Matot-Braine, année 1910.

    pp. 375-377
  • TAINTURIER, Claude. Essai sur l´évolution des cuves baptismales ardennaises du 12e au 16e siècle. Etudes ardennaises, 1962, n°31, p.30-40.

    pp. 12-17