Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame

Dossier IA08001556 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Chémery-sur-Bar
Lieu-dit : Malmy
Cadastre : 1986 AP 1

La nef, dont les bas-côtés ont disparu, a été construite vers le milieu du 12e siècle. Le transept (qui a perdu ses bras), le clocher et le choeur ont été bâtis vers 1200. Le lieu est mentionné pour la première fois en 1262 et l'église dans un pouillé antérieur à 1312. Le patron était un chanoine de Reims à raison de sa prébende et dans un pouillé de 1780, le seigneur et le curé étaient décimateurs. L'église est probablement liée au petit château situé tout près et qui date du 16e siècle.

Période(s) Principale : milieu 12e siècle
Principale : 1er quart 13e siècle

L'église Notre-Dame est implantée au coeur du cimetière, en écart dans les champs, au nord du village. Elle est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique est suivie par une travée d'avant-choeur (auparavant croisée de transept) supportant la tour de clocher et par le choeur à chevet plat. La nef est élevée en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille et les parties orientales en pierre de taille en moyen appareil. Le sol de la nef est couvert de larges dalles calcaire et le choeur d'un damier de marbre noir et de calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs de la nef sont percés de très petites baies en plein-cintre (elles surmontent des arcades en plein-cintre obturées qui reposaient sur des piliers carrés à imposte et qui ouvraient sur des bas-côtés) ; le choeur comporte des baies en arc brisé et un triplet au chevet, et le clocher des baies géminées à colonnettes sous un arc en plein-cintre. La façade occidentale présente un portail saillant composé d'une porte à linteau droit encadrée par deux colonnettes à chapiteaux sculptés soutenant une frise et un arc en plein-cintre à tore sculpté. La nef est plafonnée et les parties orientales sont voûtées d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef est couverte d'un toits à longs pans, le choeur par un toit à longs pans à pignon découvert et le clocher par une flèche carrée.

Murs calcaire
moellon
pierre de taille
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
plafond
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
pignon découvert
États conservations mauvais état, menacé, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
Représentations homme crochet
Précision représentations

Les chapiteaux des parties orientales comportent des crochets et ceux du portail des scènes figurées difficilement lisibles.

Les chapiteaux du portail occidental sont figurés mais difficilement lisibles du fait de l'érosion et des salissures.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, nef, chapiteau, portail
Protections inscrit MH, 1958/01/21
Précisions sur la protection

Eglise de Malmy (cad. A 300) : inscription par arrêté du 21 janvier 1958.

Références documentaires

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 54 ; 58
  • COLLIN, Hubert. Les églises rurales romanes du pays de Reims et des Ardennes. Les Cahiers d´Etudes Ardennaises, 1974, n°8, Charleville-Mézières, 158 p.

    p. 114
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 277-278
  • MOULIS, Cédric. L'église Notre-Dame de Malmy. Etude du bâti d'un petit édifice roman. Le Pays sedanais, 2009, t. XXVII.

    pp. 21-48
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Chémery et la Bar. L´Automobilisme ardennais, n°95, mars-avril 1954.

    pp. 12-13