Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame

Dossier IA52000637 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Saint-Dizier-Sud-Est
Adresse Commune : Chamouilley

La construction de la tour pourrait dater du 9e ou du 10e siècle. Choeur et du transept 12e et 13e siècles. La nef est du 16e siècle. Les chapelles latérales ont été ajoutées au 19e siècle. Le 5 janvier 1862, le Conseil de Fabrique de l'église Notre-Dame décide la reconstruction et l'agrandissement de la chapelle dite de Saint-Blaise. Plans et devis de l'architecte Fisbacq, de Saint-Dizier. Les travaux débutent en avril 1863. Mais conjectures et difficultés font reculer leur achèvement. Le 28 juin 1890, le Conseil de Fabrique délibère sur l'exécution de nouveaux travaux sur l'église et change d'architecte : Claude Royer, de Bar-le-Duc. Démolition du portail ancien en 1894. En 2002, l'église est rénovée par la commune. Ravalement des enduits extérieurs et intervention importante à l'intérieur : réfection des pierres endommagées par l'humidité, reprise des enduits, réfection des piliers dégradés, remise en état du chaufage et de l'électricité, restauration des vitraux, réfection globale des enduits intérieurs. L'ensemble des travaux est exécuté par les entreprises Bertin, Chambre, Godin, et Milesi. Maître-d'oeuvre : M. A. Belon.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 16e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1863, daté par source

Edifice à plan en croix latine, transept peu saillant avec bras se prolongeant par deux chapelles. Choeur à pan coupé percé de trois baies ogivales. Nef de cinq travées et bas-côtés séparés par des piliers circulaires. Voûtes d'ogives pénétrantes. Sacristie située au sud. Clocher situé sur la croisée du transept, couverture en bâtière, percé de baies géminées sur chaque côté. Couverture du choeur en ardoise, le reste de l'édifice est recouvert de tuiles mécaniques. L'accès au clocher s'effectue par une tourelle au nord, dans l'angle du bras du transept et de la nef. Portail néo-gothique à deux colonnettes et pinacles.

Murs grand appareil
Toit ardoise, tuile mécanique, tôle galvanisée
Plans plan en croix latine
Étages 5 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Escaliers escalier hors-oeuvre, escalier en vis
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune