Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Antoine

Dossier IA08001910 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Antoine
Appellations des Hauts Buttés
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Bogny-sur-Meuse
Adresse Commune : Monthermé
Lieu-dit : les Hauts-Buttés
Adresse : les Hauts-Buttés
Cadastre : 1983 AB 22

L'église Saint-Antoine était une église de pèlerinage pour saint Antoine de Padoue. En 1868, le curé Justin-Joseph Wimet arriva dans la paroisse et trouva une église délabrée. Il se mit à la recherche de fonds pour la reconstruire mais le projet fut un peu entravé par la guerre de 1870. Les travaux débutèrent finalement en 1874 et se terminèrent en 1876 sous la conduite de l'architecte sedanais Jean-Baptiste Couty. Elle fut bénie le 15 mai 1877 par Mgr Langénieux, archevêque de Reims.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1874, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Couty Jean-Baptiste, architecte, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Antoine est implantée au centre du village et est occidentée. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de deux travées est précédée par le clocher encadré par la cage de l'escalier en vis, à gauche, et un débarras, à droite. Des chapelles orientées en absidioles s'ouvrent sur les murs du transept saillant et également sur la travée droite du choeur ; ce dernier se termine par une abside hemicirculaire. Les chapelles sont encadrées par deux sacristies dont celle de gauche comporte une cave et un grenier. Les murs sont élevés en moellon enduit mais les chaînes d'angle, les baies et le portail sont bâtis en pierre de taille de Dom-le-Mesnil. Le sol est couvert de carreaux de céramique à motifs géométriques et les faces intérieures des murs sont enduites (celles des collatéraux sont recouvertes d'ex-voto). Les murs des collatéraux sont percés de baies en lancette, ceux des murs-pignons des bras du transept d'une grande rose en plein-cintre et l'abside de hautes baies en lancette ; le vaisseau central de la nef comporte des arcades basses en plein-cintre supportées par des colonnes à chapiteau et sont surmontées d'oculus quadrilobés. Le clocher présente un portail à linteau droit (que l'on retrouve en plus réduit aux collatéraux) sous une voussure ; il est surmonté par une baie géminée sous une rose qui éclaire la tribune d'orgue. La nef, le transept et la travée droite du choeur sont voûtés d'arêtes et l'abside est voûtée d'ogives. La couverture de l'édifice est en ardoise. Le vaisseau central de la nef et le transept sont couverts d'un toit à longs pans à pignons découverts, la travée droite du choeur et les sacristies d'un toit à longs pans, les collatéraux d'un toit en appentis, l'abside et les absidioles par une croupe polygonale et le clocher par un flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
crépi
moellon
Toit ardoise, zinc en couverture
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'arêtes
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier intérieur : escalier en vis
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
peinture
sculpture
Représentations feuillage crochet
Précision représentations

Chapiteaux à feuillages et crochets.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854440NUC1A : Collection particulière

    20130854283NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 7

    20130854282NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 7

Références documentaires

Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 285-286
  • BRISBOIS, Eléonore. Guide des pèlerinages en Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine. Paris : DANAE, 1994. 191 p.

    pp. 58-59
  • PINARD, Jean-François. Les Ardennes religieuses. Douzy : Euromédia, 2010.

    p. 131
Périodiques
  • HAMAIDE, L. Les Hauts Buttés. Almanach Matot-Braine, année 1906.

    pp. 419 ; 421
  • ALBOT, Numa. Une cloche de la fin du XVe à l´église des Hauts-Buttés. Revue historique ardennaise, 1910, tome XVII.

    p. 286
  • LUSSIEN-MAISONNEUVE, Marie-Josèphe. Le renouveau de l'architecture ardennaise au 19e siècle et l'art de Jean-Baptiste et Léon-Henri Couty. Le Pays sedanais, 1999-2000, tome 21.

    p. 201