Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Brice

Dossier IA08001492 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Brice
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Tourteron
Adresse : rue de Eglise
Cadastre : 1990 D 170

Le chœur, d'après ses chapiteaux a été édifié au début du 13e siècle. D'après la baie obturée de son mur est, le bras nord doit (en partie ?) dater de cette époque mais a été repris à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle au niveau des baies, corniches, voûtements ; en effet une enquête effectuée en 1774 signale dans le chœur un mausolée en marbre portant l´épitaphe en lettres gothiques d'Alliame (Aléaume) d´Averhoult qui mourut le 7 novembre 1517, et de Bonne de Lanoy, sa femme ; or on remarque les armoiries des d'Averhoult aux chapiteaux de l'arc de communication avec la croisée et au lavabo du bras nord. Le bras sud doit être un peu plus récent. La nef a été érigée en plusieurs étapes : on construisit (d'après la forme du larmier) le mur des deux dernières travées du collatéral sud et celui de la dernière travée du collatéral nord vers 1520 ; on termina ensuite les murs des collatéraux et la façade dans une même campagne ; le chantier se termina aux alentours de 1538 (date inscrite sur la première colonne nord) par l'érection des colonnes et le voûtement des trois vaisseaux (vers 1850, on découvrit une tombe avec l'épitaphe de Jean d´Averhoult désigné comme fondateur de l´église de Tourteron en 1545). Le portail occidental a été repris au 18e siècle. Restaurée entre 1921 et 1925 suite à des bombardements d'août 1914.

Période(s) Principale : 1er quart 13e siècle
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle
Dates 1538, porte la date

L'église Saint-Brice est implantée dans la partie nord du village, au sommet de la colline, et est légèrement orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de trois travées est suivie par un transept saillant. Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans. La sacristie est adossée au mur est du bras sud du transept et l'escalier en vis demi-hors-oeuvre au mur ouest du collatéral sud. Le clocher en charpente de plan carré est campé au faîtage de la nef du côté ouest. Le choeur et la façade occidentale sont en pierre de taille calcaire en moyen et grand appareil et le reste de l'édifice est en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille. Le sol de la nef et du transept est couvert de carreaux de marbre noir et de dalles de calcaire et celui du choeur d'un damier de marbre noir et de calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs de la nef sont percés de baies à remplage de dimensions moyennes, ceux du transept de grandes baies à remplage et le choeur de baies étroites en arc brisé. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives : à pénétration dans des colonnes à la nef et au bras sud du transept, à chapiteaux sculptés au bras nord et au choeur. La façade occidentale comporte un portail à linteau droit par vaisseau, celui du centre étant le plus développé et surmonté d'une baie en arc brisé. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef est couverte par un toit à longs pans à pignon découvert, les bras du transept de toits à longs pans à croupe, la travée droite du choeur d'un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par un toit en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
croupe
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état, restauré, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations crochet feuillage
Précision représentations

Chapiteaux feuillagés au bras nord du transept et à crochet au choeur.

Choeur du début du 13e siècle. Nef de la première moitié du 16e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1913/09/10
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 10 septembre 1913.

Annexes

  • Inscription au pilier nord de première travée de la nef : Le VIIe jour du moy de mars ast estez fondé cest présent pillé l´an MVC et XXXVIII.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 159
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 279-280
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, pp. 31-32 ; cahier 3, pp. 40
Périodiques
  • MENU, Henri. Mélanges d´épigraphie ardennaise . Bulletin monumental , 1893, vol. 58. 41 p.

    p. 10
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 158
  • LANTENOIS, Albert. Tourteron à la veille de la Révolution de 1789. Almanach Matot-Braine, année 1929.

    pp. 306-308
  • PARENT abbé. Notes sur les piscines liturgiques des églises dans les Ardennes. Revue historique ardennaise, janvier-juin 1971, n°5.

    p. 67