Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Christophe

Dossier IA08001828 réalisé en 2011
Vocables Saint-Christophe
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Rocquigny
Cadastre : 1999 E 552

Le choeur, le transept et la partie terminale de la nef ont été construits entre 1878 et 1880 (date inscrite au-dessus d'un chapiteau du mur sud de la nef) par l'architecte sedanais Jean-Baptiste Couty. L'édifice d'entrée, véritable donjon encadré par deux tours fortifiées, a dû être édifié dans la seconde moitié du 16e siècle ou au 17e siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 16e siècle , (?)
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1880, porte la date
Auteur(s) Auteur : Couty Jean-Baptiste, architecte, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Christophe est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La courte nef présente trois vaisseaux à une seule travée. Elle est précédée par un imposant massif occidental fortifié comportant une tour-forte clocher encadrée par deux tours rondes (les oculi surmontant le portail occidental étaient à l'origine surplombés de bretèches et des arquebusières sont ménagées dans les tours) : la tour sud est utilisée comme chapelle des fonts et la tour nord accueille l'escalier d'accès à la tribune d'orgue. Le clocher repose à l'intérieur sur six piliers hexagonaux. Le transept saillant est suivi par un choeur composé d'une travée droite puis d'une seconde plus étroite avec une abside à trois pans. Deux sacristies encadrent la première travée droite du choeur. L'édifice est entièrement bâti en brique rouge. Le sol de la nef est couvert de dalles calcaire et a été bétonné dans sa première partie, et le choeur de carreaux de céramique à motifs géométriques. Les faces intérieures des murs sont enduites. La nef comporte des arcades en plein-cintre supportées par des colonnes à chapiteau surmontées de baies à triplet ; les murs des collatéraux et du choeur sont percés d'étroites baies en arc brisé, les murs-pignons du transept de baies à triplet et la première travée droite du choeur d'oculi polylobés. Le choeur est voûté d'ogives, les bras du transept et les collatéraux de berceaux plein-cintre, la croisée par une coupole, vaisseau central par une voûte d'arêtes et le massif d'entrée est plafonné de lambris. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef, le transept et les travées droites du choeur sont couverts de toits à longs pans, les collatéraux de toits en appentis, l'abside par une croupe polygonale, les tours par des toits coniques, le clocher par un toit en pavillon surmonté d'une flèche carrée et les sacristies de toits en pavillon.

Murs brique
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
coupole
voûte d'ogives
voûte d'arêtes
plafond
lambris de couvrement
Couvertures toit en pavillon
toit à deux pans
flèche carrée
toit conique
appentis
croupe polygonale
Escaliers escalier intérieur : échelle
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations crochet
Précision représentations

Chapiteaux à crochets dans la nef et le choeur.

Imposant massif occidental fortifié de la seconde moitié du 16e siècle ou du 17e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables clocher, tour

Annexes

  • 20130854335NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 8

Références documentaires

Bibliographie
  • DARDART, Gérald. Douzy de Charlemagne à nos jours. Douzy : Ville de Douzy, 2003.

    pp. 78-79
Périodiques
  • PICARD, Armand. Notice sur le Village de Rocquigny. Almanach Matot-Braine des trois départements de la Marne, de l´Aisne et des Ardennes, 1933.

    pp. 194 ; 205 ; 207
  • MANCEAU, Henri. Eglises fortifiées de Thiérache. L´Automobilisme ardennais, n°97, juillet-août 1954.

    pp. 16-17
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : gentilhommières de paix, églises de la guerre. L'automobilisme ardennais, janvier-février 1952, n°82.

    pp. 14-15
  • POQUET, Octave. Le pèlerinage de Saint-Christophe à Rocquigny en Thiérache (Ardennes). Terres ardennaises, juin 1986, n°15.

    pp. 5-7
  • LUSSIEN-MAISONNEUVE, Marie-Josèphe. Le renouveau de l'architecture ardennaise au 19e siècle et l'art de Jean-Baptiste et Léon-Henri Couty. Le Pays sedanais, 1999-2000, tome 21.

    p. 201