Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Crépin-Saint-Crépinien d'Écueil

Dossier IA51001329 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Crépin, Saint-Crépinien
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Adresse Commune : Écueil
Lieu-dit : Le Cimetière
Adresse : chemin vicinal n°5 de Marfaux
Cadastre : 2014 AB 162

La paroisse d’Écueil était, au Moyen-Âge, une succursale de Chamery et dépendait avec elle de l’abbaye Saint-Martin d’Épernay. Elle faisait partie du doyenné de la Montagne. Au milieu du 18e siècle, l’abbé de Saint-Martin d’Épernay présente à la cure alternativement avec le doyen de la cathédrale ; le seigneur de la paroisse est le doyen de l’église métropolitaine de Reims.

Une première mention remonte à 1053 (confirmation de Gui) ; une chapelle est citée en 1074 (confirmation de Manassès Ier) (DEMOUY, p. 698). Il est difficile, à l’heure actuelle et à la seule observation de l’extérieur, de déterminer si des espaces peuvent remonter au milieu du 11e siècle. Il semble que le clocher, construit sur la croisée du transept, soit avec l’ensemble de la nef et les bras du transept, la partie la plus ancienne de l’édifice et peut-être ces éléments peuvent-ils être datés du 12e siècle. Le chevet plat, éclairé par un triplet en lancettes, est du 13e siècle. La toiture de la nef est une réfection de l’époque moderne – 17e ou 18e siècle – supprimant l’éclairage direct des fenêtres hautes du vaisseau central.

La visite pastorale du 14 juin 1739 fait état de réparations survenues au pignon de la chapelle nord (probablement le bras nord du transept) et indique que le sanctuaire et le chœur sont voutés, la nef lambrissée ; la sacristie est distincte du corps de l’église et entretenue par la communauté (AD Marne. G254). En 1879, les peintures sont restaurées sous la direction de l’architecte Fossier, sur son devis approuvé le 29 janvier 1879. La cloche fendue est remplacée par trois autres en 1880. La toiture est restaurée en 1887. L’édifice est peu impacté par la première guerre mondiale : quelques brèches sont constatées (mais les documents ne disent pas où), et les toitures sont endommagées. Les travaux de restauration se déroulent de 1924 à 1926, sous la direction de l’architecte rémois Fernand Moineau : les trous sont bouchés, les toitures refaites de même que le carrelage de la sacristie (AD Marne. 2 O 1708).

L’église fait l’objet d’une restauration complète depuis 2013 : clos et couvert, et l’intérieur en 2017.

Période(s) Principale : 3e quart 11e siècle , (?)
Principale : 13e siècle
Auteur(s) Auteur : Fossier Louis-Joseph,
Louis-Joseph Fossier

Architecte à Reims, actif à la fin du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par source
Auteur : Moineau Fernand,
Fernand Moineau

Architecte actif pendant la première moitié du 20e siècle, situé 35 rue Petit-Roland à Reims.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église est édifiée suivant un plan allongé sur un promontoire à l'écart du village, environnée du cimetière communal. Sa nef à trois vaisseaux est couverte d'une toiture unique revêtue de tuiles plates. Le clocher s'élève au-dessus de la croisée, il est couvert d'une flèche carrée revêtue d'ardoise. Le chevet plat, éclairé par trois baies en lancettes, est couvert d'un toit à longs pans, de même que les bras nord et sud du transept.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile plate, ardoise, zinc en couverture (?)
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
flèche carrée
appentis
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 1708. Écueil - Église paroissiale : achat de cloches (1880) ; réfection des couvertures (1926). 1854-1926.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 1708
  • AD Marne. Série W : 1338 W 18. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Da-Gio. (1919-1982).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 18
  • Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote. Dossiers d'études et travaux sur édifices non protégés. (1960-1996).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
  • A Musée Hôtel Le Vergeur. Carton tourisme n°36b. Dossiers de photographies, coupures de presse, brochures. Classement par communes. (1925-2013).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : carton tourisme 36b
Documents figurés
  • Église d'Écueil (Marne) / Gustave Le Grand (dessinateur). Septembre 1889. 1 dessin : crayon graphite sur papier : en noir (A Musée Hôtel Le Vergeur. Localités hors Reims, carton DE).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Localités hors Reims, carton DE
  • Église : ensemble nord / Léon Doucet. 1922. Photogr. nég. : plaque de verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. MH0062215).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0062215
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.