Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-François-d'Assise

Dossier IA08001624 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-François-d'Assise
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Nouvion-sur-Meuse
Adresse Commune : Vendresse
Lieu-dit : La Cassine
Cadastre : 1971 K2 131

Le 6 octobre 1849, Mme Camion, fille de Jean-Nicolas Gendarme, proposa au conseil municipal d'échanger l'église des Cordeliers (qui était devenue paroissiale depuis la Révolution) contre une nouvelle église qu'elle ferait bâtir en face de son château. Le conseil accepta l'offre le 10 mai et le 12 mai 1850 Mme Camion se chargea de la construction de la nouvelle église et du transport du mobilier. Le 9 février 1851 eut lieu le choix des carrières de Connage et de Saint-Martin pour la pierre de construction. Les travaux étaient terminés en 1853 et la réception intervint le 24 avril 1854 mais des malfaçons se firent jour dès l'année suivante et ce jusqu'en 1866.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Camion, donateur, attribution par source

L'église Saint-François-d'Assise est implantée au centre du village, face aux vestiges du château et elle est occidentée. Elle présente un plan allongé. La façade principale est marquée par la présence du clocher à demi-hors-oeuvre encadré, à droite, par la chapelle des fonts baptismaux et, à gauche, par l'escalier droit d'accès aux combles. La nef à vaisseau unique est suivie par le choeur en abside hemicirculaire encadrée par deux sacristies. La façade principale est bâtie en pierre de taille en grand appareil de type Dom-le-Mesnil, les baies, corniches, contreforts et chaînes d'angle sont également en pierre de taille de même nature tandis que le reste de l'édifice est en moellon calcaire. Les surfaces intérieures sont enduites. Les sols ont été pavés de carreaux d'ardoise de deux types. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de larges baies en plein-cintre. Le choeur est couvert par une fausse voûte en cul-de-four. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est couvert par un toit à l'impériale surmonté d'un lanternon, la nef et le choeur par un toit à longs pans (terminé par une croupe polygonale sur le choeur).

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
grand appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
toit à l'impériale
croupe polygonale
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
États conservations bon état, inégal suivant les parties, restauré
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854120NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 2

Références documentaires

Périodiques
  • Le petit Cassinois, n° 25, 2003.