Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Gengoulf

Dossier PA00079250 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 1992

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Gengoulf
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Terre-Natale
Adresse Commune : Terre-Natale
Précisions anciennement commune de Varennes-sur-Amance

L'église Saint-Gengoulf est reconstruite au 19e siècle, mais il subsiste de l'église primitive la nef du 13e siècle. Transept et choeur reconstruits en 1856 dans le style néo-gothique. Plans de Rodolphe Petitjean. La date de 1675, gravée sur un cartouche placé dans la nef sur le 3e pilier sud atteste de la réfection des voûtes après la guerre de Trente Ans. La dernière travée a été remaniée en briques en 1856.

Période(s) Principale : 4e quart 13e siècle
Secondaire : 4e quart 17e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Dates 1856
Auteur(s) Auteur : Petitjean Rodolph, architecte,

Edifice à plan en croix latine de cinq travées. Choeur à chevet plat percé d'un triplet. Transept de deux travées séparées par des piliers à nervures. Nef unique percée de cinq baies ogivales. Voûtes sur croisées d'ogives sur l'ensemble de l'église. Tour du clocher situés latéralement au nord contre la façade occidentale, flèche octogonale à couverture d'ardoise. Nef et bas-côtés en tuile plate. Deux sacristies à pan coupé, dans les angles nord et sud du choeur et des bras du transept. Couverture des sacristies par des tuiles en écailles. Façade occidentale avec portail à fronton en hémicycle. A l'intérieur, chapiteaux à crochets ou à décor stylisé.

Murs grès
Toit ardoise, tuile en écaille, tuile plate
Étages 5 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Escaliers escalier hors-oeuvre
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1925/12/23
Précisions sur la protection

Eglise : inscription par arrêté du 23 décembre 1925.