Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Germain

Dossier IA08001536 réalisé en 2011
Vocables Saint-Germain
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Buzancy
Adresse : rue de l' Eglise
Cadastre : 1996 AI 24

Le choeur, les deux dernières travées de la nef et les trois premières travées du bas-côté sud datent du milieu du 13e siècle. La façade occidentale a été commencée vers le milieu du 14e siècle (portail) et terminée au début du 15e siècle (baie et pignon), en même temps qu'on édifiait les trois premières travées du vaisseau central et du bas-côté nord ainsi que les voûtes des trois premières travées du bas-côté sud. Une importante campagne de travaux est intervenue en 1869 (date inscrite au portail sud de la nef) : le mur du collatéral sud a été reconstruit sur quatre travées en pierre de Dom-le-Mesnil de même que les deux murs du vaisseau central, au-dessus des arcades basses ; on ajouta également à cette époque une galerie de ceinture de l'abside et on reconstruisit la sacristie. Un pouillé antérieur à 1302 précise que la paroisse était placée sous invocation de saint Germain d´Auxerre et que le collateur de la cure était l'abbé de Mouzon. Sous le choeur se trouvait jadis le caveau de la famille d´Anglure où furent inhumés plusieurs seigneurs de ce nom.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : milieu 14e siècle
Principale : 1ère moitié 15e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1869, porte la date

L'église Saint-Germain est implantée au centre du village. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de cinq travées est suivie d'une courte travée droite et d'une abside à cinq pans. L'imposante tour de clocher est située sur la quatrième travée du vaisseau central de la nef et la sacristie (complétée par une galerie qui ceinture l'abside) dans l'angle du bas-côté sud et du choeur. L'escalier en vis dans-oeuvre est adossé au revers du mur occidental du bas-côté nord. L'ensemble de l'édifice est bâti en pierre de taille calcaire de Buzancy en moyen et grand appareil. Le sol de la nef est couvert de dalles calcaire et de carreaux à motifs géométriques tandis que celui du choeur l'est d'un damier de marbre blanc et noir. Les murs des collatéraux sont percés de baies en plein cintre, ceux du vaisseau central de la nef et de la travée droite du choeur de triplets (composés d'une baie en arc brisé encadrée par deux baies en plein-cintre) et le choeur de hautes baies étroites en plein-cintre. La partie inférieure du choeur est parcourue par une arcature aveugle. La façade occidentale comporte un vaste portail à voussures en arc brisé supportées par des colonnes à chapiteaux feuillagés ; le tympan ajouré est occupé par un remplage à rose et l'ensemble est surmonté par une baie à remplage comportant notamment deux quadrilobes et une rose à étoile. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et la travée droite du choeur sont couverts par un toit à longs pans (à pignon découvert à l'ouest), les bas-côtés de toits en appentis, la sacristie par un toit à longs pans à croupe, la galerie de l'abside par une terrasse et le clocher par une flèche polygonale terminée par un lanternon polygonale.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures terrasse
toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
vitrail
Représentations crochet feuillage
Précision représentations

Chapiteaux feuillagés et à crochet dans l'ensemble de l'édifice ainsi qu'au portail occidental.

Exceptionnelle façade occidentale du 14e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables nef, choeur, portail
Protections classé MH, 1920/02/05
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 5 février 1920.

Références documentaires

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 36
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    p. 160
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 114
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. II, pp. 116 ; 119
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Eglises fortifiées de Thiérache. L´Automobilisme ardennais, n°97, juillet-août 1954.

    p. 14
  • DARCQ, Gérard, LAMBERT, Pol. Un mémoire sur le vitrail ardennais. En guise de préface. Etudes ardennaises, 1957, n°10.

    pp. 29-34
  • MANCEAU, Henri. Le bourg de Buzancy : son église, ses maisons bourgeoises, la chapelle de Masme. L'automobilisme ardennais, mars-avril 1959, n°125.

    pp. 12-17
  • COLLIN, Hubert (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Buzancy, Charbogne, Cornay, Euilly-et-Lombut, Margut, Matton-Clémency, Prez, Rocroi. Revue historique ardennaise, année 1976, tome XI.

    pp. 90-94