Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA08001483 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Hannappes
Cadastre : 1989 A 869

La nef, d'après le portail occidental et l'arc triomphal datent de la seconde moitié du 12e siècle. Les parties orientales sont légèrement plus récentes et ont été élevées au début du 13e siècle. En 1858, des travaux voient le jour d'après des plans établis le 28 janvier 1856 par l'architecte Ryembault de Rocroi : reconstruction totale des collatéraux et reconstruction en sous-oeuvre des arcades du vaisseau central (le devis prévoyait l´utilisation de pierre de taille des carrières de Bossus, de la brique provenant de la briqueterie des environs et de la pierre bleue de Givet). En 1867 eurent lieu des réparations au clocher avec emploi de pierre de taille de la carrière de la Malabreuvée. D'autres travaux de restauration du transept furent exécutés en 1875 d'après un devis de l'architecte Daumal (le devis prévoyait l´utilisation d´une chaux provenant des fours de Saint-Quentin ou Warcq, le gravier d´Hannappes, les moellons des carrières d´Hannapes, Aubenton, Fontenelle ou Bossus, les briques des fours de Rumigny ou Blanchefosse et les ardoises de Rimogne). L'autel de Hannapes est cité en 1113 dans un privilège du pape Pascal II en faveur de Saint-Nicaise de Reims. Dans un pouillé du début du 14e siècle, le patron était l'abbé de Saint-Nicaise de Reims et dans un pouillé de1779, le seigneur était l'abbaye Saint-Jean de Laon (depuis vers 1240) et les décimateurs l'abbaye Saint-Jean de Laon, Saint-Nicaise de Reims et le curé.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Principale : 1er quart 13e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1858, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ryembauld, architecte, attribution par source
Auteur : Daumal, architecte, attribution par source

L'église Saint-Jean-Baptiste est implantée au coeur du village et du cimetière. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par un transept saillant à chapelles orientées rectangulaires (celle au nord a été transformée en sacristie). Le choeur se compose d'une travée droite suivie d'une abside à trois pans. Le clocher en maçonnerie de plan carré est campé à l'aplomb de la croisée du transept. L'édifice est bâti en pierre de taille calcaire en moyen et petit appareil. Les faces intérieures des murs de la nef sont enduites. Le sol de l'allée centale de la nef est couverte de carreaux de marbre noir, le reste de la nef ainsi que celui du transept de tomettes et celui du choeur d'un damier de marbre noir et rouge veiné. La nef est couverte de fausses voûtes d'ogives (nervures en bois) et les parties orientales de voûtes d'ogives. Les murs sont percés de baies étroites en arc brisé homogènes (deux niveaux au choeur). La nef présente des arcades en arc brisé supportées par des colonnes à chapiteaux surmontées de baies. La façade occidentale comporte un portail à voussures en arc brisé supportées par des colonnettes à bagues et chapiteaux sculptés (le linteau droit est supporté par des coussinets sculptés) surmonté par une grande baie à voussures, colonnettes et chapiteaux. Les couvertures de l'édifice sont en ardoise. Le vaisseau central de la nef et les bras du transept sont couverts de toits à longs pans à pignons découverts, la travée droite du choeur d'un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, les collatéraux et les chapelles orientées de toits en appentis et le clocher par une flèche carrée.

Murs calcaire
enduit
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
appentis
pignon découvert
croupe polygonale
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Techniques vitrail
sculpture
Représentations crochet
Précision représentations

Chapiteaux à crochet au portail occidental, au portail nord et aux parties occidentales.

Parties occidentales du début du 13e siècle avec transept à chapelles orientées. Portail occidental de la seconde moitié du 12e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables portail
Protections classé MH, 1913/10/22
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 22 octobre 1913.

Annexes

  • 20130853079NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M3

    20130854208NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130854209NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130853082NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M3

    20130853080NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M3

    20130853081NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M3

    20130853083NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M3

    20130868799ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 22598 (1)

    20130868798ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 22598 (2)

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H5 ; M3 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 75
  • COLLIN, Hubert. Les églises rurales romanes du pays de Reims et des Ardennes. Les Cahiers d´Etudes Ardennaises, 1974, n°8, Charleville-Mézières, 158 p.

    p. 102
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 359
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 192
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Eglises des confins occidentaux. L´Automobilisme ardennais, n°115, juillet-août 1957.

    pp. 9-18