Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint Jean-Baptiste

Dossier IA08001643 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Briquenay
Cadastre : 1996 ZK 103

Les piles antérieures du transept remontent à la 2e moitié du 12e siècle, le chœur et le reste du transept aux environs de 1200. L'église passait pour être en partie ruinée en 1674. Un importante campagne de restauration et de construction intervint probablement dans la seconde moitié du 19e siècle. Elle concerna la reprise intégrale de la nef (peut-être en conservant le style antérieur), de toutes les corniches de l'édifice, de certaines baies (comme au bras nord du transept), la surélévation du chœur et la construction des deux sacristies. L'autel de Briquenay a été donnée par l'archevêque Manassès (1095-1107) à l'église Saint-Denis de Reims mais au 14e siècle le droit de présentation était à un chanoine de la cathédrale puis passa au séminaire. Elle avait pour succursale Saint-Nicolas de Germont.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

L'église est implantée au centre du village. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de trois travées est suivie par le transept saillant sur les bras duquel sont greffées des chapelles orientées. Le choeur encadré par ces dernières est constitué par une travée droite et une abside à trois pans. La tour du clocher est implantée à la croisée du transept et les sacristies sont adossées au murs-pignons des bras du transept. La tourelle d'escalier à demi-hors-oeuvre est implantée sur le mur ouest du bras nord du transept. L'édifice est bâti en pierre de taille calcaire de type Dom-le-Mesnil en moyen et grand appareil. Le sol est couvert de larges dalles de calcaire beige. L'édifice comporte deux niveaux : la nef présente des arcades en arc brisé surmontées de petites baies, le choeur des arcatures aveugles surmontées de hautes baies en lancette. Les murs-pignons des bras du transept ne comportent que des baies géminées. Le portail occidental est à voussures. L'édifice est entièrement voûté d'ogives (à six quartiers dans le choeur). L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est couvert par un toit en pavillon surmonté d'un petit clocheton à flèche polygonale, la nef et le choeur par un toit à longs pans (terminé par une croupe ronde sur l'abside), les bras du transept et les sacristies par des toits en bâtière et les chapelles orientées par des toits en appentis.

Murs calcaire
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit en pavillon
toit en bâtière
toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
croupe polygonale
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties, envahi par la végétation
Techniques sculpture
vitrail
Représentations feuille feuille d'eau crochet
Précision représentations

Chapiteaux à feuille d'eau et à crochets dans l'ensemble de l'édifice.

Choeur et transept de la fin du 12e siècle et du début du 13e siècle avec chapelles orientées sur les bras du transept. Les intérieurs de ces espaces n'ont été que peu modifiés.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, transept

Références documentaires

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 34-36
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    p. 158
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. II, p. 109
Périodiques
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 144
  • COLLIN, Hubert (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Auflance, Boult-aux-Bois, Briquenay, Damouzy, Etrepigny, La Ferté-sous-Chiers, La Francheville, Gespunsart, Gruyères, Gué-d´Hossus, Landres-Saint-Georges, Margny, Singy-Montlibert, Toges. Revue historique ardennaise , année 1979, tome XIV.

    pp. 153-160