Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA08001962 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Vocables Saint-Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Les Alleux
Lieu-dit : Marcelot
Cadastre : 1993 B 127

Une plaque commémorative située à la base du clocher rappelle que l'église fut bâtie d'après des plans de l'architecte Marmottin en souvenir de Eugène de Bigault de Granrut et qu'elle fut bénite par Mgr Langénieux, archevêque de Reims, le 15 juin 1899.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Marmottin, architecte,

L'église Sainte-Geneviève est implantée dans la partie nord du village et est occidentée. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de trois travées est précédée par un clocher dont la base tient lieu d'espace de circulation et l'étage de tribune d'orgue. Le transept saillant est suivi par une travée droite de chœur et une seconde plus étroite accompagnée d'une abside à trois pans. Des chapelles orientées implantées sur les bras du transept s'ouvrent également sur la première travée droite du chœur. Deux sacristies encadrent la seconde travée droite du chœur et l'abside. L'escalier en vis hors-œuvre est campé dans l'angle du collatéral sud et du clocher. Les murs sont élevés en brique mais quelques chaînes horizontales, les corniches et les baies sont en pierre de taille calcaire. Le sol est couvert d'un damier de céramique noir et blanc ou de carreaux de céramique à motifs géométriques. Les murs de la nef et du chœur sont percés de baies en plein-cintre et ceux du transept de baies géminées. Le vaisseau central de la nef, le transept et le chœur sont voûtés d'arêtes et les collatéraux par des berceaux brisés transversaux. La nef comporte des arcades en arc brisé supportées par des piliers à angles abattus. Le clocher présente un portail à linteau droit sous imposte et voussure en arc brisé ; l'étage est ouvert par une baie géminée qui éclaire la tribune d'orgue. La couverture de l'édifice est en ardoise. Le vaisseau central de la nef, la première travée droite du chœur et les bras du transept sont couverts par des toits à longs pans à pignons découverts, les collatéraux par des toits en appentis à pignons découverts, la seconde travée du chœur par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, les sacristies par des toits à deux pans en zinc, la tourelle d'escalier par un toit conique et le clocher par une flèche carrée.

Murs brique
Toit ardoise, zinc en couverture
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau brisé
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
toit conique
flèche carrée
pignon découvert
croupe
croupe polygonale
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations tête humaine
Précision représentations

Deux petits visages humains sont sculptés à la base de la main courante de la tribune d'orgue.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 32
Périodiques
  • JADART, Henri. Les édifices religieux du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1906, tome XIII.

    p. 90
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 138