Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint Jean-Baptiste

Dossier IA08001525 inclus dans Église paroissiale Notre-Dame réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Brienne-sur-Aisne
Cadastre : 1987 AB 64

L'église Saint Jean-Baptiste est un édifice assez homogène édifié à la fin du 12e siècle. La nef a été voûtée dans la seconde moitié du 19e siècle en imitant le style du reste de l'édifice. Peut-être à la même époque, le bas-côté nord semble avoir été entièrement repris. Le hauteur du clocher a dû être diminuée. Les chambranles du portail occidental ont été reconstruits à l'époque Moderne. Lors de la bataille de Brienne en juin 1940, l´église fut durement touchée. La fondation de l'église passe pour être l’œuvre des moines du prieuré bénédictin d´Evergnicourt (Aisne), filiale de la puissante abbaye de Saint-Hubert en Ardenne.

Période(s) Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

L'église Saint Jean-Baptiste est implantée au centre du village, accolée au cimetière. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par le transept saillant et le choeur de plan carré. La sacristie est adossée au mur est du bras sud du transept et l'escalier en vis hors-oeuvre est accolé à l'angle nord-ouest du bras nord. Le clocher de plan carré est campé à l'aplomb de la croisée du transept. L'édifice est bâti en grès siliceux du Laonnois pour les soubassements et en pierre de taille de craie en petit et moyen appareil pour les reste. Le sol de l'allée centrale de la nef est couvert de dalles de calcaire, ceux des bas-côtés et du choeur de carreaux de ciment noir et blanc. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de petites baies étroites en arc brisé et les murs pignon des bras du transept d'une rose ; la façade ouest comporte un portail à voussures dépourvu de sculpture et le bas-côté sud un second portail à voussures supportées par des colonnes à chapiteaux sculptés. Les vaisseaux de la nef sont séparés par des arcades en arc brisé surmontées par des fenêtres hautes. Le vaisseau central de la nef et les parties orientales sont voûtées d'ogives et les bas-côtés sont plafonnés. La couverture de l'édifice est en ardoise. Le vaisseau central de la nef, les bras du transept et le choeur sont couverts de toits à longs pans, les bas-côtés par des toits en appentis, la tourelle d'escalier par un toit conique et le clocher par un toit en pavillon.

Murs grès
calcaire
brique
moellon sans chaîne en pierre de taille
pierre de taille
petit appareil
moyen appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements fausse voûte d'ogives
plafond
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit en pavillon
toit conique
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état
Techniques sculpture
vitrail
Représentations crochet
Précision représentations

Chapiteaux à crochets sur les parties orientales et le portail sud.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, nef, chapiteau
Protections inscrit MH, 1926/07/19
Précisions sur la protection

Eglise : inscription par arrêté du 19 juillet 1926.

Références documentaires

Bibliographie
  • DIZY, Ostade. Brienne-sur-Aisne : Géographie & Histoire, usages locaux, oeuvres de bienfaisance et de solidarité. 1912.

    p. 89
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 32 ; 34
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 286-287
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 112
Périodiques
  • HUBERT, Jean. Statistique monumentale du diocèse de Reims. Département des Ardennes. II. Monuments historiques proprement dit. Travaux de l´Académie impériale de Reims, 1852-1853, tome 17.

    p. 221
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, mai-juin 1896, n°5.

    pp. 126-127
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, juillet-août 1896, n°6.

    pp. 160-161
  • JADART, Henri. A travers l´exposition rétrospective de Reims en 1895. Revue historique ardennaise, 1897, tome IV.

    pp. 183-184
  • JADART, Henri. Nicolas et Jacques Wilbault, peintres de Château-Porcien (1686-1806). Revue historique ardennaise, 1902, tome IX.

    pp. 309-336
  • BAUDON, Albert. Epigraphie nobiliaire ardennaise. Revue historique ardennaise, 1905, tome XII.

    pp. 305 ; 307
  • BAUDON, Albert, PELLOT, Paul. La vallée de la Retourne. Almanach Matot-Braine, année 1911.

    pp. 170-172
  • COLLINET, Paul. Les châsses de Brienne et les émaux limousins en Champagne. Revue d´Ardenne et d´Argonne, 1914, n°21.

    pp. 73-74
  • DELEAM, Fernand. L´église de Brienne-sur-Aisne. Etudes ardennaises, avril 1955, n°1.

    pp. 31-32
  • PLAT-TAINTURIER, Claude. Inventaire des cuves baptismales recensées de 1963 à 1965. Etudes ardennaises, 1966, n°47.

    pp. 12-17
  • MANCEAU, Henri. En aval de Château-Porcien. L´automobilisme ardennais, n°175, juillet-août 1967.

    pp. 6-10
  • MANCEAU, Henri. En aval de Château-Porcien. L´automobilisme ardennais, n°176, septembre-octobre 1967.

    pp. 5-6
  • COLLIN, Hubert. Les églises des Ardennes mises au pillage. Revue historique ardennaise, juillet-décembre 1969, n°2.

    pp. 73-74