Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint Jean-Baptiste

Dossier IA08002058 réalisé en 2012
Vocables Saint Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Balham
Cadastre : 1988 C 97

La nef et le choeur ont été édifiés probablement au 12e siècle. Des chapelles à deux travées ont été greffées aux flancs de la travée d'avant-choeur et du choeur au 14e siècle ; la baie d'axe du choeur a également été reprise à cette époque. Campagne de travaux importante en 1866 : destruction d'un plafond peint, d'une tribune et d'un escalier de style flamboyant du 16e siècle (certainement contemporains du vitrail daté de 1526) pour être remplacés par des fausses voûtes, reconstruction totale de la façade occidentale en même temps que l'on réédifiait les bas-côtés, établissement du clocher avec tribune sur la première travée de la nef. L'entrée du cimetière comporte encore un rare petit porche en bois du 16e siècle.

Période(s) Principale : 12e siècle , (?)
Principale : 14e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1866, daté par travaux historiques

L'église Saint Jean-Baptiste est implantée dans la partie sud-est du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef comporte trois vaisseaux comportant originellement cinq travées : le clocher avec sa tribune au premier étage a été implanté sur la première travée du vaisseau central ce qui a par conséquent réduit le vaisseau central à quatre travées. Une travée d'avant-choeur et le choeur à chevet plat sont encadrées par deux chapelles à deux travées. La sacristie est accolée au flanc sud des deux dernières travées de la nef. Les murs sont élevés en pierre de taille de craie en petit et moyen appareil. Les sols sont couverts de dalles de calcaire, de marbre noir et de schiste. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs de la nef sont percés de baies en plein-cintre, ceux du choeur et des chapelles de grandes baies à remplage dont certaines à archivolte. La façade occidentale comporte un portail à voussures en arc brisé surmonté par une grande rose. Les volumes intérieurs sont couverts de fausses voûtes d'ogives. Les vaisseaux de la nef sont séparés par des arcades en plein-cintre reposant sur des piliers rectangulaires à imposte en plâtre. La couverture de l'édifice est en ardoise. Le vaisseau central de la nef, le choeur et les chapelles sont couverts de toits à longs pans, les collatéraux et la sacristie par des toits en appentis et le clocher par une flèche polygonale cantonnée de clochetons.

Murs calcaire
brique
enduit
pierre de taille
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements fausse voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en charpente
États conservations mauvais état, inégal suivant les parties, menacé
Techniques vitrail
décor stuqué
Représentations tête d'homme animal
Précision représentations

Les consoles soutenant les fausses voûtes sont ornées de têtes d'homme et d'animaux en stuc.

Edifice comportant un fond du 12e siècle remanié au 14e et 19e siècle. Présence d'un vitrail du 16e siècle (daté de 1526 mais restauré en 1879) rare dans le département.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H12 ; M2 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 244
Périodiques
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, mai-juin 1896, n°5.

    pp. 135-136
  • JADART, Henri. Le vitrail de Puiseux et autres anciens vitraux des églises du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1900, tome VII.

    p. 326
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1902.

    pp. 259-260
  • JADART, Henri. Les édifices religieux du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1906, tome XIII.

    pp. 82-84
  • MANCEAU, Henri. En aval de Château-Porcien. L´automobilisme ardennais, n°175, juillet-août 1967.

    pp. 5-12
  • MANCEAU, Henri. En aval de Château-Porcien. L´automobilisme ardennais, n°176, septembre-octobre 1967.

    pp. 8-11