Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA08001501 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 1
Adresse Commune : Warcq
Adresse : place de Eglise
Cadastre : 2013 AL 222

En juillet 971, la forteresse de Warcq fut anéantie par l'archevêque Adalbéron sauf la chapelle dédiée à Saint-Jean-Baptiste qui contenait le corps de saint Arnoult, assassinée deux ans plus tôt dans la forêt de Signy. Adalbéron s´empara des reliques et les déposa dans l´église abbatiale de Mouzon. Warcq fut reconstruit et le massif occidental de l'église date encore du début 12e siècle (bien que la tour ait été dénaturée). La nef gothique à deux travées a été reconstruite à la fin du 13e siècle ou au début du 14e siècle mais le mur sud est encore en partie roman. De nombreuses transformations ont été opérées à cette époque sur la tour : abaissement du portail, reconstruction du niveau de la chambre des cloches, construction des arcs doubleaux à impostes entre les piliers. Le transept non-saillant et le chœur ont été établis au début du 15e siècle mais les arcs à pénétration de communication entre la nef et le transept et certaines parties du chœur n'ont été réalisés que dans la première moitié du 16e siècle (de même que la voûté à clé pendante). L'architecte macérien Gobin réalisa des plans et devis vers 1925 pour la réparation et reconstruction partielle de l'église. Des devis furent ensuite établis en 1928 pour la restauration des maçonneries portant toiture et en 1929 pour la restauration des voûtes et des toitures (notamment de la tour qui commençait à s'incliner). Des vitraux datés de 1537 et 1540 étaient encore en place à la fin du 19e siècle. Dans un pouillé du début du 14e siècle la paroisse était sous l'invocation de saint Jean et le patron était l'abbé de Saint-Hubert en Ardenne. Dans le pouillé de Bauny daté 1780, le seigneur était la duchesse de Mazarin et les décimateurs, l´abbé de Saint-Hubert et le curé.

Période(s) Principale : 1er quart 12e siècle
Principale : limite 13e siècle 14e siècle
Principale : 1ère moitié 15e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Dates 1928, daté par source
1928, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gobin, architecte, attribution par source

L'église Saint-Jean-Baptiste est implantée au centre du village ancien, en bord de Meuse. Elle présente un plan allongé. La nef à deux vaisseaux de deux travées est précédée par un massif occidental qui se compose du clocher, au centre, encadré par deux chapelles dont celle, au sud, accueille l'escalier en vis. Le transept non saillant est suivi par un choeur carré encadré par deux chapelles. La sacristie est adossée au flanc sud du transept et de la chapelle sud du choeur. L'édifice est bâti en moellon de type Dom-le-Mesnil et de type Romery avec chaîne d'angle en pierre de taille. Les faces intérieures des murs sont enduites. Le sol est couvert de carreaux à motifs géométriques excepté celui des parties latérales du vaisseau central de la nef qui ont reçu des dalles de calcaire. Les murs de la nef sont percés de baies à remplage mais le massif occidental comporte latéralement des petites baies en plein-cintre. Les voûtes d'ogives sont supportées par deux colonnes dans la nef et des piliers à colonnes engagées et ogives à pénétration ou à chapiteau aux parties orientales. La façade occidentale comporte un portail à double rouleau en plein-cintre et linteau droit supporté par des coussinets, surmonté par un oculus, et le niveau supérieur du clocher présente un double rang de baies géminées sur ses quatre faces. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. L'édifice est couvert d'un toit à longs pans qui se termine par une demi-croupe sur le choeur et le clocher par une flèche carrée.

Murs calcaire
ciment
enduit
pierre de taille
grand appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
demi-croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties
Techniques sculpture
vitrail
Précision représentations

Vitrail géométrique.

Chapiteaux figurés de la nef d'une très grande qualité. Massif occidental du début du 12e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables chapiteau
Protections classé MH, 1927/12/26
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 26 décembre 1927.

Annexes

  • 20130854422NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 11

    20130869977NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 4T

    20130869974NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 4T

    20130869975NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 4T

    20130869976NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 4T

    20130868857ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 35364

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • NOEL, Albert Dom. Notice historique sur le canton de Mézières. Paris : Henri Menu libraire, 1879. 200 p.

    pp. 11-12
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 176
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 279-280
  • MAUDHUY, Roger. Charleville-Mézières et ses alentours, des origines à nos jours. Nouzonville : Ed. Les cerises aux loups, 2000. 230 p.

    pp. 215-216
Périodiques
  • COLLINET P., BOURGUIGNAT H. Excursions épigraphiques, de Mézières à Signy-l'Abbaye. Revue d'Ardenne et d'Argonne, janvier-février 1895, n°2.

    pp. 50-54
  • JADART, Henri. Le vitrail de Puiseux et autres anciens vitraux des églises du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1900, tome VII.

    pp. 334-336
  • COLLIN, Hubert (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Buzancy, Charbogne, Cornay, Euilly-et-Lombut, Margut, Matton-Clémency, Prez, Rocroi. Revue historique ardennaise, année 1976, tome XI.

    pp. 211-220