Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Joseph

Dossier IA51001372 réalisé en 2017

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Joseph
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Reims 1
Adresse Commune : Reims
Adresse : 170 boulevard Albert-1er
Cadastre : 2016 AN 547

La paroisse Saint-Joseph est fondée à Reims à l'issue de la première guerre mondiale, par l'abbé Hennequin. L'église actuelle, construite Faubourg de Laon suivant les plans de cet abbé, au sein d'un quartier nouvellement bâti, succède à une chapelle provisoire aménagée quelques rues plus loin. Elle devait être également provisoire, dans l'attente de la construction d'un édifice plus vaste, à l'échelle de la paroisse d'alors. Dès le départ le Père Hennequin prévoit de grandes salles d'accueil pour le catéchisme et le patronage et projetait, une fois l'église définitive érigée, de transformer celle-ci en salle de réunion commune.

L'église de Saint-Joseph-des-Champs a été solennellement ouverte le dimanche 12 novembre 1933. Les cloches provenant de Saint-Marcoul ont été installées le 11 octobre 1960.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1933, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Hennequin Jean-René,
Jean-René Hennequin (1882 - 1857)

Né à Reims en 1882, l'abbé Hennequin fit ses études à la rue de Contrai, au petit et au grand Séminaire. Ordonné prêtre en 1907, il est nommé vicaire à Sainte-Geneviève où il reste seize ans, curé de Saint-Menges en 1923, puis chapelain de Saint-Joseph en 1932. Démissionnaire en 1957 pour raison de santé, il meurt le 7 novembre de la même année. Il est l'auteur des églises Saint-Geneviève et Saint-Joseph, à Reims, et des peintures de l'église Saint-Menges.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

Le bâtiment se dresse au centre d'une parcelle autrefois agricole, sur laquelle subsistent au sud d'imposants noyers. L'église de plan allongé, à nef à vaisseau unique, est bâtie sur un soubassement aménagé en salles de réunions aujourd'hui partiellement utilisées. La sacristie occupe la partie arrière du chœur, séparée de ce dernier par une paroi en briques. Le vaisseau de la nef est couvert d'un voile en fibre de verre peint, fixé à une charpente métallique dont la membrure est un treillis en N ajusté sur des nœuds rivetés. Cette charpente supporte des pannes faîtières et courantes sur lesquelles reposent les chevrons en bois supportant les tuiles mécaniques.

La façade ouest est marquée par un clocher en structure béton surmonté d'un clocheton cubique. Les élévations nord et sud sont rythmées par quatre baies cintrées à claustra de ciment ; au sud, le chœur est éclairé par une baie de quatre lancettes rectangulaires à claustra de ciment. Les claustra sont rehaussées de verres colorés.

Plusieurs accès sont aménagés, outre le portail ouest : sur le côté nord en façade, accès à l'édifice par une chapelle éclairée par des briques de verre, et plus loin une porte conduit à la sacristie ; sur le côté sud, accès aménagé au niveau de la chapelle sud de la Vierge. Le sous-sol est accessible par un escalier droit aménagé au nord comme au sud.

Murs pierre moellon sans chaîne en pierre de taille
béton
ciment
brique
Toit tuile mécanique
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Escaliers escalier intérieur : échelle, en charpente
États conservations inégal suivant les parties
Mesures l : 35.0 mètre
la : 12.0 mètre
Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine

Références documentaires

Bibliographie
  • Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims. Dossier église 8a. Église Saint-Joseph. Dossier documentaire. (1933-1990).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Dossier église 8a
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne ; (c) Ville de Reims - Bruny Florence - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.