Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Julien de Chambrecy

Dossier IA51001324 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Julien
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Dormans-Paysages de Champagne
Adresse Commune : Chambrecy
Cadastre : 2014 B02 2013

On peut observer à l'intérieur de l'église d'intéressantes parties romanes du 12e siècle, comme les grandes arcades retombant sur les chapiteaux cubiques des colonnes engagées, ou encore la voûte en cul-de-four de l'abside, éclairée par une série d'ouvertures doublée d'une arcature. Le transept serait du de la fin du 12e siècle, voire début 13e siècle. Le clocher est également de l'époque romane.

C'est au cours du 14e siècle que sont réalisées les peintures murales et la litre funéraire serait du 16e siècle ; le seigneur de Chambrecy, Jean Chinoir est décédé en 1580.

La sacristie est probablement construite au cours du 18e siècle.

Après le départ des Allemands en 1918, l'église n'est que partiellement détruite : la totalité des couvertures sont soufflées, le mur pignon sud du transept et les deux premières travées du bas-côté sud se sont écroulés, une brèche fragilise le clocher dans l'angle sud-ouest. L'église est classé par arrêté préfectoral en 1919. L'architecte en chef des monuments historiques André Ventre dirige les travaux entre 1919 et 1920, suivi de Bernard Haubold en 1921, jusqu'en 1936. Les travaux concernent : rétablissement des voûtes côté sud et celles du bras nord, réfection des plafonds, charpentes et couvertures. Celles de l'abside sont abaissées.

Les murs gouttereaux de la nef, le pignon sud du transept et la façade occidentale sont restaurés par l'architecte en chef des monuments historiques Jean-Pierre Jouve entre 1986 et 1990. En 1994 et pendant 2 ans l'architecte en chef des monuments historiques Pierre-Antoine Gatier restaure le clocher et les toitures.

Période(s) Principale : 12e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle , daté par source
Secondaire : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1920, daté par source
1936, daté par source
1990, daté par source
1996, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ventre André,
André Ventre (1874 - 1951)

Il est nommé architecte des Monuments historiques en 1905. D'abord chargé de la Saône-et-Loire, entre 1906 et 1915, puis de la Marne et de la Haute-Marne en 1915, il est nommé dans la Meuse en 1917 et de Vincennes. Il va participer à la restauration de la cathédrale de Verdun et des villages alentour.

En 1929 il est chargé du déplacement de l'hôtel de Massa des Champs-Élysées au 38 de la rue du Faubourg-Saint-Jacques.

Il fut un des architectes de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, mais son œuvre la plus célèbre reste le monument de la Tranchée des baïonnettes, érigé en 1920 près de Verdun. Pour l'architecture ferroviaire, André Ventre fut partisan du type gare-pont, c'est-à-dire une gare édifiée au-dessus, ou à côté des rails, mais en hauteur, ceci pour permettre aux usagers et au personnel de rejoindre les voies par un hall situé au-dessus des voies2.Il réalise la décoration de monuments parisiens à l'occasion de funérailles nationales comme celles de Paul Painlevé le 12 mai 1932 à Notre-Dame de Paris et au Panthéon de Paris.

Il prend sa retraite en 1941.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte des Monuments historiques, attribution par source
Auteur : Haubold Bernard,
Bernard Haubold (1875 - )

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé sur titre Architecte en chef des Monuments historiques (1907-1941), chargé des Côtes-du-Nord (à l’exception de la Cathédrale de St-Brieuc attribuée en 1908) puis. en 1913, du Finistère tandis que Malençon le supplée pour le département des Côtes-du-Nord durant la Première Guerre mondiale. Après la guerre, il est chargé de la Loire-Atlantique (à l’exception de la Cathédrale de Nantes attribuée en 1920), de l’Yonne (1919-1940), des arrondissements d’Épernay et de Reims à l’exception des édifices religieux et de l’archevêché (1921), du Mont-St-Michel (1929-1933), de la direction des travaux des édifices de la Marne pour les arrondissements de Châlons-sur-Marne et Vitry-le-François (1933), à l’exception de l’église d’Ambrières obtenue en 1936, de la Côte-d’Or (1936), des édifices de la Ville d’Arras (1939) et la Marne (1940).

PRINCIPAUX OUVRAGES

La chapelle de Port-Blanc à Penrosan, l’église de Plestin-les-Grèves, la chapelle St-Gonezy à Plougrescant.

(source : La Compagnie des architectes en chef des monuments historiques)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte des Monuments historiques, attribution par source
Auteur : Jouve Jean-Pierre,
Jean-Pierre Jouve (1926 - )

Architecte libéral depuis 1952 ; architecte divisionnaire de la Ville de Paris ; architecte divisionnaire de la Préfecture de police ; professeur à l’École spéciale d’Architecture. Après avoir présenté le concours de 1962-1963, il est mis en réserve et nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1970. Il est alors chargé de l’Ardèche et de la Drôme (1970-1980), de l’Ain (1971-1974), du Doubs (1980-1984), du Jura (1980-1989) et de la Marne (1985-1992). A partir de 1992, il conserve l’église St-Jacques-le-Majeur à Reims. Membre de l’ICOMOS et de la SFA.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte des Monuments historiques, attribution par source
Auteur : Gatier Pierre-Antoine,
Pierre-Antoine Gatier (1959 - )

Architecte collaborateur de B. Mouton ACMH (1986-1990). En 1991, il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques, chargé de la Marne, de la Haute-Marne et, depuis 1993, du Palais de la Méditerranée à Nice. Missions à l’étranger, en 1992 : en Lituanie, au Pakistan, aux USA, en Grande-Bretagne ; en Lituanie et en Pologne, en 1993. Membre de l’ICOMOS et de la SFA.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte des Monuments historiques, attribution par source

L'église se développe selon un plan allongé : nef à 3 vaisseaux, transept non saillant et chevet semi-circulaire. Dans l'angle nord-ouest s'élève la sacristie, dans l'angle opposé au sud est accolé la tour abritant l'escalier. Elle mène au clocher, qui s'élève au-dessus de la croisée.

Une toiture unique en tuiles plates couvre les 3 vaisseaux de la nef, plafonnée à l'intérieur. Le vaisseau central est donc éclairé indirectement par les bas-côtés, percés de petites ouvertures en plein-cintre. On accède aux bas-côtés par les grandes arcades en plein-cintre, dont les arcs doubleaux retombent sur des colonnes à demi-engagées, avec chapiteaux cubiques. La croisée du transept est voûtée d'ogives, les bras sont voûtés d'un berceau en plein-cintre au nord, en arc brisé au sud. L'abside est voûtée d'un cul-de-four, percée de 5 ouvertures, avec colonnettes engagées.

La construction est en moellons et en pierre de taille de grand appareil pour les piles, les contreforts et en petit appareil pour les encadrements d'ouvertures.

Murs calcaire moellon
calcaire grand appareil
calcaire petit appareil
Toit tuile plate
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
voûte en berceau plein-cintre
voûte en berceau brisé
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
flèche carrée
toit conique
toit en bâtière pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour, en maçonnerie
États conservations mauvais état, humidité
Techniques peinture
Précision représentations

Le bras nord du transept et les arcs doubleaux de la nef sont ornés de peintures murales polychromes. On observe également des vestiges d'une litre funéraire dans la croisée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1919/08/05

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Marne, Reims. Série W : 1338 W 6. Monuments historiques, Antiquités et objets d'art. Récolements des objets d'art (1919-1984).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 6
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série W : 1338 W 17. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Cha-Cup. (1919-1982.)

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 17
  • AD Marne. Série W : 1551 W 397. Chambrecy. Église : restauration de la couverture, du clocher, du chœur, du transept, de la tourelle d'escalier, de la sacristie, de la nef et des peintures murales. Devis, étude préalable, dossiers, correspondances, plans. 1968-1994.

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1551 W 397
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 0081/051/0040. Restauration d'édifice de la Marne. Réparation des dommages de guerre, restauration et entretien de l'édifice. 1920-1994.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 0081/051/0040
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/007/0020. Restauration sur les édifices du département de la Marne (51) : dossiers des ACMH Albert Bray, Paul Pillet, Jean Rocard, Jean-Pierre Jouve. 1985-1988.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1993/007/0020
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. ETU/0090. Église Saint-Julien de Chambrecy : étude préalable à la restauration de monuments. Jean-Pierre Jouve, ACMH. Août 1986.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : ETU/090
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/007/00066. Restauration sur les édifices du département de la Marne (51) : Rapport de tournée de l'ACMH J.P. Jouve relatif aux églises du district de Ville-en-Tardenois. (1990).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1993/007/00066
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 2010/034/0024. Travaux sur les édifices de la Marne. Chambrecy. Église. Restauration du clocher : projet architectural et techniques, relevés et photographies. 1993.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 2010/034/0024
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. PAT/0148. Église Saint-Julien de Chambrecy : projet architectural et technique de restauration. Pierre-Antoine Gatier, ACMH. Mars 1994.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : PAT/0148
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 2004/006/0004. Église Saint-Julien de Chambrecy : projet architectural et technique concernant la restauration du clocher et des couvertures du chœur, de la sacristie, de la tourelle d'escalier et d'une travée de la nef. Pierre-Antoine Gatier. 1994.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 2004/006/0004
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. DOE/0203. Église Saint-Julien de Chambrecy : dossier des ouvrages exécutés lors de la restauration. Pierre-Antoine Gatier, ACMH. Juillet 1996.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : DOE/0203
  • Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote. Dossiers des communes avec édifice protégé : éléments administratifs et suivis de travaux anciens. (1956-2015).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
Documents figurés
  • Ensemble de 3 vues extérieures, 1937-1946 / [s.n.]. Avril 1937, avril 1938, août 1946. 3 photogr. pos. : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1998/34/0022).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1998/34/0022
  • Photographies de Michel André, 1966 / Michel André, architecte des monuments historiques. 1966. Photogr. pos. : n. et b. (Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Classeurs de photographies. Sans cote).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
  • Chambrecy : église Saint-Julien. Photographies du service de l'inventaire de Champagne-Ardenne / Isabelle Balsamo, Jacques Philippot. 1983, 2008. photogr. pos. : n. et b. et coul. (Service régional de l'inventaire. Classeur vert).

    - Direction régionale des Affaires culturelles de Champagne-Ardenne, Châlons-en-Champagne : Classeur vert
Bibliographie
  • KACZMAREK, Michel. Ville-en-Tardenois et ses alentours. Ville-en-Tardenois : Chez l'Auteur. 1987.

  • TOURTEBATTE, Philippe (coord.). Promenade dans l'art roman en Champagne : découverte des églises de la Vallée de l'Ardre et de ses environs. Parc naturel régional de la Montagne de Reims : 2001.

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.