Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Julien

Dossier IA08001741 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Julien
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Villers-Semeuse
Adresse Commune : Vivier-au-Court
Adresse : place de l' Eglise
Cadastre : 2013 AE 228

L'église Saint-Julien a été construite vers le milieu du 16e siècle et a dû être fortifiée dans un second temps par l'ajout de deux tours encadrant le chœur. En 1897 intervint la réception des travaux de construction du massif occidental avec son clocher d'après un projet de l'architecte sedanais Jean-Baptiste Couty qui se conforma au style de l'édifice. La flèche a été détruite lors d'un ouragan en 1905 et toute la partie supérieure fut reconstruite en 1906.

Période(s) Principale : milieu 16e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1897, daté par source
Auteur(s) Auteur : Couty Jean-Baptiste, architecte, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Julien est implantée au centre du village. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de trois travées est précédée par un massif occidental composé d'un clocher au centre, de l'escalier en vis dans-oeuvre et d'une chapelle au nord et d'une seconde chapelle au sud. Les angles orientaux des bas-côtés sont occupés par deux tours défensives percées d'ouvertures de tir. Le transept non saillant est suivi du choeur à une travée droite et abside à trois pans. La sacristie est adossée au flanc sud de la dernière travée du collatéral sud. L'édifice est élévé en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille ; le massif occidental met en oeuvre des moellons en pierre de Bulson et de la pierre de taille de Dom-le-Mesnil notamment pour le clocher qui est entièrement réalisé en grand appareil. Les faces intérieures des murs sont enduites. Le sol de la nef et du transept est carrelé de carreaux polychromes et celui du choeur est couvert d'un damier de marbre noir et rouge. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de larges baies en tiers-point à remplage gothique. Le clocher comporte un rez-de-chaussée en vestibule, une tribune d'orgue à l'étage et la chambre des cloches au sommet. Les vaisseaux de la nef sont séparés par des colonnes à ogives pénétrantes. L'édifice est entièrement voûté d'ogives : celles de la croisée du transept et du choeur sont à clés pendantes. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, les tours par des toits coniques, la sacristie par un toit en pavillon et le clocher par une terrasse.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
grand appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit en pavillon
toit conique
croupe polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties
Techniques vitrail

Edifice homogène (excepté le massif occidental) du milieu du 16e siècle qui a été fortifié par le biais de deux tours d'artillerie.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, nef, tour

Annexes

  • 20130854410NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 11

    20130854411NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 11

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H 11 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Documents figurés
  • Archives départementales des Ardennes, Archives paroissiales, 50 J.

    11 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 50 J
Bibliographie
  • DARDART, Gérald. Douzy de Charlemagne à nos jours. Douzy : Ville de Douzy, 2003.

    pp. 78-79
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 27 ; cahier 3, pp. 14-15 et 18
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Vieux Revin, vieux Fumay. L´Automobilisme ardennais, n°135, novembre-décembre 1960.

    p. 14
  • LUSSIEN-MAISONNEUVE, Marie-Josèphe. Le renouveau de l'architecture ardennaise au 19e siècle et l'art de Jean-Baptiste et Léon-Henri Couty. Le Pays sedanais, 1999-2000, tome 21.

    p. 201