Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Lambert

Dossier IA08001717 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Lambert
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 3
Adresse Commune : Daigny
Cadastre : 2013 AC 13

La reconstruction de l'église Saint-Lambert a été encadrée par la Société Coopérative de Reconstruction immobilière puis de la Société Coopérative de Reconstitution mobilière des églises et édifices religieux sinistrés du département des Ardennes à partir de 1950. Les appels d'offres ont été lancés le 29 octobre 1959 et les marchés passés avec les entrepreneurs en septembre 1960. Le permis de construire fut délivré le 23 avril 1960 d'après les plans datés du 20 août 1959 par le cabinet Armand, Carme et Henry, architectes DPLG à Vanves. Le montage de la structure métallique a débuté le 19 septembre 1962 et s'acheva avec le montage du clocher le 11 février 1963. La couverture de la toiture fut achevée en 1963. L'inauguration officielle intervint le 5 juin 1966, par Mgr Marty archevêque de Reims. L'ancienne église, qui avait été construite sur les plans de l'architecte Couty et inaugurée le 1er mai 1887, avait été bombardée le 12 mai 1940 (explosion de mines et pillages pendant l'évacuation en mai et septembre).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1962, daté par source
Auteur(s) Auteur : Couty Jean-Baptiste, architecte, attribution par source
Auteur : Armand R, architecte, attribution par source
Auteur : Cardot et Cie, charpentier, attribution par source
Auteur : Beuvière, charpentier, attribution par source
Auteur : Agnus, Armani et Cie, maçon, attribution par source
Auteur : Borde R et Cie, charpentier, attribution par source
Auteur : Sommeilly, menuisier, attribution par source

L'église Saint-Lambert est implantée au centre du village et son choeur est dirigé vers le sud. Elle présente un plan allongé. L'espace intérieur rectangulaire ne comporte aucune séparation structurelle entre le choeur et la nef si ce n'est quelques marches. Un sous-sol accessible par un escalier tournant métallique comporte une sacristie et une salle paroissiale. Les murs gouttereaux sont élevés en pan de métal avec remplissage de brique, le mur-pignon du choeur est en brique tandis que celui de l'entrée est en pan de métal avec remplissage en lambris protégé à l'extérieur par des plaques de métal peint. Cette partie est elle-même protégée par un porche traversé verticalement par les quatre poutres supportant le clocher. Les sols sont carrelés. Le toit à longs pans en ardoise est supporté par les poutres formant ferme placée dans la continuité de la structure des murs. Le clocher se présente sous la forme d'une flèche carrée ouverte composée de quatre poutres métalliques.

Murs métal
brique
pan de métal
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
charpente métallique apparente
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
États conservations bon état
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854470NUC2A : Collection particulière

    20130854472NUC2A : Collection particulière

    20130854473NUC2A : Mairie de Daigny, archives municipales

    20130854474NUC2A : Mairie de Daigny, archives municipales

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales des Ardennes, Archives paroissiales, 50 J.

    3 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 50 J
Bibliographie
  • HANNEDOUCHE, Alfred. Dictionnaire historique des communes de l'arrondissement de Sedan. Sedan : Impr de Jules Laroche, 1891. 558 p.

    p. 144
  • DARDART, Gérald. Douzy de Charlemagne à nos jours. Douzy : Ville de Douzy, 2003.

    pp. 78-79
Périodiques
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    25 juin 1966, n°25
  • LUSSIEN-MAISONNEUVE, Marie-Josèphe. Le renouveau de l'architecture ardennaise au 19e siècle et l'art de Jean-Baptiste et Léon-Henri Couty. Le Pays sedanais, 1999-2000, tome 21.

    p. 201