Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Laurent

Dossier IA08001504 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Laurent
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Verpel
Adresse : rue du Château
Cadastre : 1994 AI 234

Le chœur date du début du 13e siècle d'après le style de ses chapiteaux. Une seconde campagne de travaux menée au début du 16e siècle a vu la construction du transept et du clocher ainsi que la surélévation du chœur. Au regard du portail occidental de style Renaissance, une troisième campagne réalisée vers 1530, a totalement reconstruit la nef (ce qui a obturé les abats-son de la face ouest du clocher) ; cette dernière a en même temps été munie d'un système défensif très fourni composé de bretèches à l'aplomb de toutes les ouvertures et d'arquebusières à la base des murs et au milieu de la façade occidentale. Au 18e des tours défendaient encore le cimetière. Durement touchée lors de la Première Guerre Mondiale, elle fut restaurée entre 1919 et 1927. Diverses inscriptions anciennes sur le pourtour de l'édifice invitent à méditer sur la mort.

Période(s) Principale : 1ère moitié 13e siècle
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 1ère moitié 16e siècle

L'église Saint-Laurent est implantée au centre du village et est légèrement orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par un transept très peu saillant. Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans, l'ensemble étant parcouru à la base par une arcature aveugle. La sacristie est située dans l'angle du bras sud du transept et du choeur et le clocher de plan carré à l'aplomb de la croisée du transept. La tourelle polygonale de l'escalier en vis est accolée à l'angle nord-est du collatéral nord. L'ensemble de l'édifice est bâti en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille excepté le clocher et la façade occidentale en pierre de taille en moyen et grand appareil. Les faces intérieures des murs sont enduites et peintes. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies en arc brisé en lancette au choeur et plus vastes et à remplage au transept et à la nef ; sur cette dernière partie, elles sont surmontées de bretèches et surmontent elles-mêmes des arquebusières. Les volumes intérieurs sont entièrement voûtés d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef, la sacristie, les bras du transept et la travée droite du choeur sont couverts de toits à longs pans (à pignon découvert sur la partie ouest de la nef), l'abside par une croupe polygonale et le clocher par un toit en pavillon.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
Représentations crochet homme rinceau trophée coquille
Précision représentations

Chapiteau à crochet dans le choeur. Le portail occidental de style Renaissance est surmonté de niches à pilastres ornés de trophées et de rinceaux ; les dais des trois niches présentes au pilier central et aux chambranles du portail sont couronnées de dais comportant des petits personnages nus dans des niches à coquille.

Classement confirmé par certificat du 17 ; 01 ; 1924.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables nef, choeur
Protections classé MH, 1846
Précisions sur la protection

Eglise : classement par liste de 1846.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    4T Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 163 ; 165
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    pp. 172-174
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 454
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 391
Périodiques
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    pp. 130-131
  • MANCEAU, Henri. Argonne : l'église de Bayonville, le château de Landreville Chennery, l'église fortifiée de Verpel. L'automobilisme ardennais, juillet-août 1958, n°121.

    pp. 19-20
  • MANCEAU, Henri. Les portails d´églises ornés du Pays de Vouziers (16e siècle). Horizons d'Argonne, 1983, n°46.

    pp. 12 ; 14